BFM Business

Les clients japonais de McDonald's pourront se plaindre par smartphone

Les ventes de McDonald's ont été affaiblies par plusieurs scandales alimentaires

Les ventes de McDonald's ont été affaiblies par plusieurs scandales alimentaires - Yoshikazu Tsuno - AFP

La chaîne de restauration rapide va proposer à ses clients nippons d'utiliser une application pour poster leurs commentaires. Une initiative qui vise surtout à redorer une réputation ternie par des découvertes peu ragoûtantes dans ses burgers.

McDonald's tente de redorer sa réputation et ses ventes. La filiale japonaise du groupe américain a indiqué qu'elle préparait une application pour smartphone censée permettre aux clients de poster leurs commentaires et plaintes.

"Nous allons proposer cet outil afin de renforcer notre écoute des consommateurs", a déclaré la compagnie dans un communiqué publié cette semaine.

L'entreprise promet aussi d'améliorer les procédures internes pour mieux gérer les pépins et la communication avec les clients. Autant d'initiatives qui visent à éteindre l'incendie après une série de petits incidents malheureux.

Une dent humaine dans des frites, des fragments de "matériau dentaire" dans un hamburger, des bouts de plastique dans des nuggets au poulet ou une crème glacée sont autant de découvertes peu ragoûtantes qui se sont multipliées ces derniers temps dans les produits emblématiques de l'enseigne au Japon.

Une filiale japonaise en difficulté

Elle avait déjà été secouée l'été dernier par un retentissant scandale de sécurité alimentaire à cause des manquements sanitaires de Husi Food Company, une filiale du groupe américain OSI Group située à Shanghaï, qui n'hésitait pas à utiliser de la viande périmée ou à remettre dans les chaînes de production une partie des ingrédients incidemment tombés à terre.

Les médias se sont régalés de ces mésaventures qui ont fait chuter les ventes de McDo au Japon de près de 29% le mois dernier comparées à celles du même mois de 2014, après une baisse de quelque 39% en janvier.

Le chiffre d'affaires de McDonald's Japon s'était déjà effondré de 15% en 2014 à 222,3 milliards de yens (1,6 milliard d'euros), une débâcle qui, si elle se poursuivait, mettrait en danger la filiale, de plus en plus concurrencée par l'offre grandissante de chaînes de café ou même des supérettes multiservices ("konbinis") dont le menu grossit de mets cuisinés sur place.

J.M. avec AFP