BFM Business

Ces pistes de Bercy pour rouvrir les commerces en décembre

Jauge plus restrictive, prise de rendez-vous, de nouvelles mesures sont en cours d’arbitrage pour renforcer les conditions sanitaires et envisager une réouverture des magasins dans les prochaines semaines.

Bruno Le Maire en avait évoqué quelques-unes ce lundi soir dans l’émission spéciale BFMTV et BFM Business Quoiqu’il en coûte, pour préparer la future réouverture des commerces. Les derniers arbitrages sont en effet en cours pour renforcer les mesures sanitaires dans les commerces et donner des gages pour une future réouverture dans les prochaines semaines. Les organisations patronales annoncent déjà plusieurs pistes ce mardi.

Une jauge de 8 mètres carré, un système de rendez-vous

La jauge de 4 mètres carré par client sera relevée à au moins 8 mètres carré.

Les petits commerces devraient mettre un place un système de rendez-vous qui passerait par "TousAntiCovid". L'application présente l'avantage d'être téléchargée par 9 millions de Français et de signaler immédiatement les cas contacts", expliquent les parties prenantes aux discussions.

Reste à trouver une solution pour les grands magasins qui ne se prêtent pas à la vente sur rendez-vous et pour les plus petits commerces qui n'ont pas la superficie pour encore durcir la jauge.

Une réouverture avancée à fin novembre pour certains commerces comme les magasins de jouets?

Une partie des mesures pourrait être discutée ce jeudi lors du conseil de défense. Une clause de revoyure quinze jours après le début du confinement avait en effet été annoncée par Emmanuel Macron. Vus les derniers chiffres dévoilés ce lundi par le directeur général de la santé Jérôme Salomon, personne ne croit à une réouverture des commerces dès ce vendredi. Et c'est bien la date du 1er décembre qui est sur la table.

Le gouvernement serait aussi tenté de rouvrir quelques commerces avant les autres. Ceux pour qui la saison de Noël est cruciale comme les magasins de jouets. Ils pourraient relever le rideau avant la fin novembre.

En attendant la réouverture, le gouvernement va améliorer son crédit d'impôt pour les bailleurs: il passera de 30 à 50% d'après les organisations patronales. Bercy est prêt à faire un geste supplémentaire, mais attend cette fois un engagement ferme de la part des grandes foncières.

Thomas Sasportas avec Pauline Ducamp