BFM Business

Carburant: les prix à la pompe continuent de baisser

La semaine dernière, les prix du gazole comme du sans-plomb ont enregistré une légère baisse, se rapprochant des 1,40 euros le litre.

Faire le plein coûtait encore un petit peu moins cher la semaine dernière. Selon les chiffres hebdomadaires publiés par le ministère de la Transition énergétique et solidaire, le litre de gazole coûtait en moyenne 1,4247 euro, contre 1,4312 euro la semaine précédente, durant laquelle les prix des carburants étaient légèrement remontés par rapport aux derniers jours de novembre.

Le litre de super sans plomb 95 (SP95) valait 1,4319 euro, quasi stable sur une semaine (1,4352 euro dans la semaine du 30 novembre au 7 décembre). La première semaine de novembre, les prix étaient plus élevés, avec en moyenne 9 centimes de plus sur le gazole (1,5150 euro le litre). Le sans-plomb 95 était en moyenne à 1,5353 euro le litre.

Une hausse à venir en janvier?

Cette baisse s’explique surtout par celle des cours du pétrole, qui ont chuté depuis début octobre, sur fond d'inquiétudes sur l'économie mondiale, faisant craindre aux pays producteurs une baisse durable de la demande de brut. Début décembre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et la Russie ont ainsi décidé d'abaisser leur production de barils à partir de janvier pour six mois, dans l'espoir de rééquilibrer le marché. Cette baisse du prix à la pompe pourrait donc n’être que provisoire.

Au 1er janvier, le prix aurait pu augmenter suite à la hausse des taxes sur le carburant, essence comme gazole. Cette hausse a été annulée pour 2019 par le Premier ministre Edouard Philippe en novembre. L’objectif initial du gouvernement, aligner les prix du gazole comme du sans-plomb, est d’ores et déjà atteint, si l’on prend en compte les prix moyens de la semaine dernière.

Pauline Ducamp, avec AFP