BFM Business

Avec Alltricks, Decathlon s’offre la référence des amateurs de vélo et se renforce dans l'e-commerce

-

- - AFP

La start-up Alltricks, rachetée par Decathlon, est leader dans la vente sur internet d’accessoires haut de gamme pour cyclistes et les runners. De quoi consolider l’offre du distributeur auprès d’utilisateurs de plus en plus exigeants.

En entrant dans le capital d’Alltricks, Decathlon s’offre une belle carte de visite et la possibilité de doper sa très stratégique activité cycles (vélos et accessoires). La start-up fondée en 2008 est en effet un des leaders de la vente d’articles haut de gamme pour cyclistes (mais aussi les coureurs). La société affiche 65 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018, soit +17% en un an, et vise 80 millions d'euros cette année. Plus de 500 marques et 220.000 références sont proposées sur la plateforme dans 70 pays. Elle revendique 1 million de clients en 2018 et a expédié de ses entrepôts 1,8 million d’articles la même année.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé mais Alltricks précise dans un communiqué que Decathlon, à travers cette opération, rachète les actions détenues par le fonds Partech Partners, Entrepreneur Venture, 123IM, Sonorfi, Financière de la Gommerie et l’ensemble des business angels. Rappelons que ses trois tours de table lui avaient permis de récolter 12,2 millions d’euros.

Modèle calqué sur celui d’Amazon

Pour Decathlon, cette acquisition lui permet de consolider son offre auprès des utilisateurs exigeants qui avaient progressivement abandonné l’enseigne, cette dernière ayant en effet concentré ses efforts autour de sa propre marque (B-Twin) qui vise un public plus large. Il s’agit de ne plus laisser échapper une part de plus en plus importante d’un gâteau estimé à 2 milliards d’euros par an.

"Notre volonté première, depuis toujours, est de satisfaire les sportifs, de tous niveaux. Et, parmi eux, les cyclistes et les coureurs car nous partageons avec eux cette passion du vélo et de la course à pied. Notre envie de coller à leurs attentes est si forte qu'elle nous pousse aujourd'hui à évoluer encore, à nous transformer pour répondre à toutes leurs envies, à tous leurs besoins", explique Arnaud Gauquelin, leader Decathlon en France.

Le distributeur renforce également sa présence en ligne avec Alltricks qui a longtemps été un ‘pure-player’, opérant exclusivement sur le Web avec un modèle calqué sur celui d’Amazon (livraison en 24 heures). Inversement, le spécialiste s’ouvre aujourd’hui en grand les portes du commerce physique (1.560 magasins et points de vente dans 55 pays pour Decathlon) alors qu’il avait commencé à ouvrir lui aussi quelques boutiques "en dur".

Olivier CHICHEPORTICHE