BFM Business

Decathlon retente l'aventure américaine

Decathlon avait déjà sans succès tenté de s'implanter aux États-Unis en 1999

Decathlon avait déjà sans succès tenté de s'implanter aux États-Unis en 1999 - Philippe Huguen - AFP

Le groupe spécialisé dans l'équipement sportif va ouvrir à l'automne un nouveau point de vente à San Francisco. Il avait déjà tenté de s'implanter sans succès sur le marché américain en 1999.

Un peu plus de dix ans après en être parti, Decathlon a annoncé mardi son projet de se relancer sur le marché américain, en ouvrant une première boutique et un site de vente en ligne en Californie.

D'une surface de 800 mètres carrés, le premier point de vente américain du leader français de l'équipement sportif devrait ouvrir ses portes "à la mi-automne" à San Francisco, selon un communiqué du groupe.

Le fait de se concentrer sur un seul État américain va permettre à Decathlon "de se familiariser avec les codes et usages des sportifs locaux avant une expansion dans tous les États-Unis", ajoute-t-il.

Un précédent peu heureux

Le groupe ne veut en effet pas reproduire les erreurs du passé, lorsqu'il avait tenté une première incursion plus massive sur le marché outre-Atlantique. En 1999, le leader français de la distribution d'articles de sport avait racheté 18 points de vente à la chaîne MVP Sports. Mais l'expérience avait tourné court, et Decathlon avait finalement quitté le pays en 2006.

Decathlon est déjà présent dans 34 pays et n'a jamais caché sa volonté d'étendre encore ses activités au niveau mondial, alors que la croissance du groupe en France ralentit quelque peu ces dernières années (+2,2% en 2017 contre +3,7% en 2014).

En mai 2017, le distributeur a déjà annoncé son projet d'ouvrir 100 magasins en Australie. Il a également inauguré cet été son premier point de vente en Israël.

En 2016, le groupe, qui réalise déjà 67% de son chiffre d'affaires à l'international, a ouvert 164 nouveaux magasins, dont la grande majorité à l'étranger. 

J.M. avec AFP