BFM Business

Cadres: voici les métiers dont le salaire a le plus augmenté en 2017

En 2017, le salaire médian des cadres a augmenté de 1,7%, mais tous ne sont pas logés à la même enseigne. Certains domaines de compétence ont en effet le vent en poupe quand d'autres ne parviennent qu'à profiter légèrement de la conjoncture économique actuelle.

Profitant de la relance économique, les cadres ont vu, comme l’année dernière, leur salaire médian augmenter de 1,7% en 2017. En revanche, certaines fonctions ont été plus privilégiées que d’autres, selon le baromètre Expectra.

Les chefs de projet infrastructure ont ainsi bénéficié d’une augmentation de 6,7% pour un salaire annuel médian brut de 44.440 euros. Viennent ensuite les chefs de projet webmarketing (+5,5%, à 39.090 euros) et les gestionnaires back office (+5,7%, à 34.050 euros). À l’inverse, les dessinateurs BTP (+0,3%, à 26.910 euros) ou les ingénieurs BTP (+1,3%, à 34.630) ne profitent pas d’une évolution aussi marquée.

Salaire annuel brut par qualification
Salaire annuel brut par qualification © Expectra

Les bienfaits de la transformation numérique pour le secteur informatique

Si les chefs de projet infrastructure connaissent la plus forte augmentation de salaire en 2017, ils la doivent essentiellement, comme l’ensemble du secteur informatique et télécoms, à la transformation numérique des entreprises qui souhaitent moderniser leurs infrastructures réseaux. Des missions qui nécessitent un niveau de compétences relativement élevé et qui justifient, de fait, la hausse des salaires de 6,7% sur un an.

Salaire annuel brut dans le secteur "Informatique et Télécoms"
Salaire annuel brut dans le secteur "Informatique et Télécoms" © Expectra

Pénurie de compétences dans le secteur du commerce

Mais l’augmentation de la rémunération des cadres est la plus significative dans le secteur du commerce et du marketing, avec trois métiers de la branche présents dans le top 10.

Et pour cause, grâce aux nombreuses opportunités offertes par le digital, les chefs de projet webmarketing (2e plus forte hausse) ont vu les offres de mission doubler cette année. Le secteur est également confronté à une course aux talents commerciaux associée à une pénurie de compétences disponibles sur le marché, provoquant nécessairement une hausse des salaires des responsables commerciaux notamment (5e plus forte hausse).

Salaire annuel brut dans le secteur "Commerce et Marketing"
Salaire annuel brut dans le secteur "Commerce et Marketing" © Expectra

Des perspectives favorables dans la maintenance

Dans le secteur de l’ingénierie et des industries, les techniciens de maintenance en électrotechnique, les chefs de projet et les techniciens de maintenance en électromécanique tirent leur épingle du jeu. Classés 7, 9 et 10e en termes d’augmentation de salaires, ces métiers jouissent de perspectives de production industrielle favorables pour 2017 (+1,5%).

Expectra note à cet égard une hausse des opportunités de missions pour les techniciens de maintenance en électromécanique notamment (+36%). Aussi cette revalorisation s’explique-t-elle par une pénurie provoquée par le désintérêt des jeunes pour les métiers de la maintenance, alors que la demande des entreprises, elle, ne cesse de croître.

Salaire annuel brut dans le secteur "Ingénierie et Industries"
Salaire annuel brut dans le secteur "Ingénierie et Industries" © Expectra

Des compétences poussées requises en finance et comptabilité

Dans le monde de la comptabilité et de la finance, les gestionnaires back office (3e plus forte hausse de salaire) font face eux aussi à une pénurie de compétences disponibles. "Par exemple, la connaissance de produits techniques, ou des marchés spécifiques comme le FOREX, sont des compétences très recherchées. Ce qui procure aux gestionnaires back office une hausse de leur salaire de 5,4%", explique Expectra.

Les contrôleurs de gestion (6e plus forte hausse) profitent quant à eux de la tendance des entreprises à chercher à améliorer le pilotage financier avec des tableaux de bord axés sur des indicateurs de performance moins nombreux mais plus stratégiques, ce qui demande, là encore, des compétences précises.

Salaire annuel brut dans le secteur "Compatabilité et Finance"
Salaire annuel brut dans le secteur "Compatabilité et Finance" © Expectra

Faible turn-over dans le secteur juridique

Enfin, dans le domaine juridique, la forte augmentation du salaire des juristes d’affaires (8e plus forte hausse) s’explique elle aussi en partie par le niveau de compétences exigées. Lequel est à l’origine d’une pénurie, elle-même renforcée par la faiblesse du turn-over observé sur les candidats.

Salaire brut annuel dans le secteur "RH et Juridique"
Salaire brut annuel dans le secteur "RH et Juridique" © Expectra
Paul Louis