BFM Eco

Bruno Le Maire "favorable" à un report des soldes "de trois à quatre semaines"

Invité sur RMC et BFMTV ce lundi, le ministre de l'Economie a indiqué qu'un report des soldes serait nécessaire pour permettre aux commerçants de "refaire leur trésorerie" après huit semaines de confinement.

Initialement prévus le 24 juin, les soldes d'été devraient débuter un peu plus tard. C'est en tout cas le souhait de Bruno Le Maire qui s'est dit ce lundi "favorable" à un "report des soldes" de "trois ou quatre semaines". "Nous allons continuer à en discuter avec les fédérations des commerçants", a ajouté le ministre de l'Economie au micro de RMC et BFMTV.

Ce report devrait permettre aux plus petits commerçants de rattraper en partie les pertes causées par le confinement en écoulant les stocks avec une marge convenable. "Il faut imaginer ce que c’est quand on a une boutique de vêtements, de chaussures ou autre, et qu’on n'a rien vendu pendant trois mois, il faut pouvoir refaire sa trésorerie", a expliqué Bruno Le Maire. 

Un situation "contrastée" dans les commerces

D'autant que s'"il y a une reprise qui s'est amorcée" dans certains secteurs comme le "bâtiment et la sidérurgie", la situation est "plus contrastée dans les commerces", a fait savoir le locataire de Bercy. 

Il y a une dizaine de jours, le président de la Confédération des commerçants de France, Francis Palombi, plaidait déjà pour un report des soldes au 22 juillet afin que "les commerçants qui n'ont pas pu vendre et payer leurs produits de printemps puissent redémarrer" en écoulant leur stock "au juste prix avec une marge bénéficiaire normale".

Paul Louis