BFM Business

Masque obligatoire en entreprise: refuser de le porter pourra "être considéré comme une faute"

Le ministre chargé des PME a indiqué que les salariés refusant de porter le masque s'exposeront à des sanctions internes. Des contrôles de l'inspection du travail sont également prévus pour s'assurer du respect des règles par l'employeur.

A compter du 1er septembre, le port du masque sera obligatoire en entreprise. Et gare à ceux qui ne respectent pas la règle. Invité sur BFMTV ce mercredi matin, le ministre délégué chargé des PME, Alain Griset, a prévenu que le refus de porter un masque sur son lieu de travail pourra "être considéré comme une faute".

"Si un salarié refuse de porter le masque, l'employeur lui fera les remarques, pourra lui donner un avertissement", a-t-il indiqué. La sanction pourra même aller jusqu'au licenciement: "Cela fait partie des possibilités", a reconnu le ministre, mais pas avant "qu'il y ait eu des discussions avec l'employeur, éventuellement une mise en garde". "On est dans le cadre d'une procédure classique", a-t-il indiqué.

"Il y aura des contrôles"

"Le salarié doit respecter les règles qui s'appliquent dans l'entreprise. (...) Comme d'ailleurs l'employeur est censé pouvoir faire porter les masques à ses salariés. On a des responsabilités partagées et chacun doit être dans son rôle", a encore ajouté Alin Griset.

Il a notamment affirmé "qu'il y aura des contrôles" réalisés par l'inspection du travail pour s'assurer de la bonne application des règles par l'entreprise.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco