BFM Business

5G: Bouygues Telecom n'a "pas de raison de s'aligner" sur l'offre illimitée de Free

Olivier Roussat, directeur général délégué du groupe Bouygues et président de Bouygues Telecom et du groupe Colas, était l'invité ce mercredi soir du Grand Journal de l'Eco sur BFM Business.

Entrant sur le terrain de la 5G après ses concurrents, Free a dévoilé mardi une offre tarifaire agressive qui pourrait déclencher une nouvelle guerre des prix avec les opérateurs concurrents. Bouygues Telecom, de son côté, ne compte pas s'aligner sur les prix cassés de Free. Olivier Roussat, directeur général délégué du groupe Bouygues et président de Bouygues Telecom, a réagi ce mercredi soir sur le plateau du Grand Journal de l'Eco.

"Lorsque la 4G est arrivée, Iliad [la maison-mère de Free] avait introduit des offres illimitées. Est-ce que Bouygues Telecom a introduit des offres illimitées? Non, on ne l'a pas fait. On avait la conviction que le réseau que nous fabriquions était différent de l'offre qui était produite par Iliad et dans ces conditions on n'avait pas de raison de s'aligner. [Avec la 5G], il est à nouveau question d'illimité pour les abonnés Free. Est-ce qu'on va introduire l'illimité dans nos offres? Non plus", assure Olivier Roussat.

"On est le 2e réseau en France selon le classement de l'Arcep de la semaine dernière, qui n'a pas mesuré la 5G mais qui a mesuré la 2G, la 3G et la 4G". Or, "la qualité d'un réseau 5G se compose à partir de ce que vous avez déjà fait en 4G", poursuit le dirigeant. "On ne vend pas le même objet, on a pas de raison d'aller aligner nos offres sur celles [de Free]. Nous n'allons pas répliquer : on a nos offres, elles sont sorties, on les garde".

J. Br.