BFM DICI
bfmdici

Alpes-de-Haute-Provence: deux loups pourront être abattus sur décision du préfet

Le préfet des Alpes-de-Haute-Provence note une hausse de 32% des attaques commises par des loups cette année par rapport à 2021.

Deux loups supplémentaires pourront être abattus d'ici la fin de l'année dans les Alpes-de-Haute-Provence, annonce ce vendredi dans un communiqué le préfet du département, Marc Chappuis. Ces prélèvements pourront être menés sur les communes d'Auzet, Barles et Bayons dans le massif des Monges.

18 loups tués cette année

Il s'agit de "réduire les attaques et soutenir les éleveurs", affirme le préfet. Les attaques sont en hausse de 32% cette année par rapport à 2021, selon des chiffres transmis par le représentant de l'État. Le nombre d'animaux morts à la suite d'attaque est aussi en augmentation de 22% en un an.

"Il est aujourd’hui nécessaire de garantir un nouvel équilibre entre le maintien de la filière pastorale et la protection de la biodiversité", explique le préfet des Alpes-de-Haute-Provence dans son communiqué.

Depuis le début de l'année, 18 loups ont été tués dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. Quatre nouveaux louvetiers ont d'ailleurs été recrutés en 2022 dans le département pour faire face à cette présence plus importante du loup.

Lors de son déplacement dans le département à la fin septembre, le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau avait reconnu au micro de BFM DICI que la présence du loup "commence à devenir surabondante". Il ajoutait vouloir "qu’on se pose la question du statut" du loup, actuellement protégé par la Convention de Berne.

Amaury Tremblay