BFM Auto

Volvo veut repérer les conducteurs ivres grâce à des caméras

Grâce à des caméras embarquées, les véhicules Volvo détecteront que le conducteur est ivre, et donc inapte à la conduite. Le véhicule pourra alors se stationner, et prévenir seul les secours.

Grâce à des caméras embarquées, les véhicules Volvo détecteront que le conducteur est ivre, et donc inapte à la conduite. Le véhicule pourra alors se stationner, et prévenir seul les secours. - Volvo

Après avoir annoncé qu’il allait brider ses véhicules à 180km/h maximum, Volvo souhaite désormais installer des caméras embarquées pour détecter qu’un conducteur ivre a pris le volant.

Volvo poursuit la mise en place de sa stratégie "Zéro mort" à bord de ses véhicules en 2020. Après une première mesure sur la vitesse excessive, le constructeur suédois veut désormais s’attaquer à l’alcool. Lors d’une conférence de presse dédiée à la sécurité routière ce mercredi, Volvo a annoncé qu’au début 2020, certains véhicules seront équipés de caméras embarquées. Elles pourront alors détecter si le conducteur est ivre au volant, et donc incapable de conduire.

Volvo explique que ces caméras seront capables de repérer, si le conducteur ne touche pas au volant pendant un long moment, s’ils ferment trop longtemps les yeux, ou encore si la voiture réalise trop d’écarts, de changements de lignes intempestifs. Autant d’éléments qui peuvent accréditer l’idée que le conducteur a bu.

"Certaines personnes pensent encore qu’elles sont capables de conduire en ayant bu, et que cela n’affectera pas leurs facultés, explique Trent Victor, professeur en comportement des conducteurs chez Volvo Cars dans un communiqué. Nous voulons nous assurer que les gens ne se mettent pas en danger à cause de l’alcool".

S'arrêter et prévenir les secours

Ces symptômes peuvent aussi être ceux d’un conducteur fatigué. Quand ils se manifestent, par exemple le conducteur regarde trop longtemps à l’extérieur, le véhicule va d’abord lui envoyer un message pour lui rappeler de conduire avec attention. La voiture va ensuite entrer dans un état d’urgence si le conducteur ne réagit pas: elle va ralentir toute seule. Elle alertera également le service de conciergerie Volvo on Call qui essaiera d’interagir avec le conducteur, via un appel. Si le conducteur ne réagit toujours pas, la voiture se garera dans un endroit sûr, et les secours pourront être dépêchés sur place, en géolocalisant le véhicule.

Volvo n’a pas détaillé tout le système de caméras, ni les algorithmes. On sait seulement que ce dispositif sera disponible sur les gros véhicules (des séries 90 et 60), équipés de la nouvelle plateforme modulable SPA2.

Pauline Ducamp