BFM Business

Un conducteur belge flashé à 914km/h

Image d'illustration. Une cabine de radar automatique.

Image d'illustration. Une cabine de radar automatique. - DOMINIQUE FAGET / AFP

C’est ce qu’indiquait l’avis de contravention que l’automobiliste a reçu. S’il reconnait bien avoir commis un excès de vitesse, il conteste clairement la vitesse annoncée.

Cela ressemble un peu à une histoire belge. De l’autre côté de la frontière, un automobiliste a eu la surprise de recevoir une convocation au tribunal pour un excès de vitesse enregistré à 914km/h, rapporte la quotidien wallon La Meuse. La vitesse finalement retenue n’est que de 859km/h, mais même minoré, le chiffre reste surprenant. Il correspond en effet plus à la vitesse d’un avion qu’à celle d’une voiture, même d’une supercar comme une Bugatti Chiron ou une Hennessey Venom.

Fairplay, l’automobiliste contrevenant a bien reconnu avoir été flashé pour un excès de vitesse en janvier dans la région de Bruxelles. S’il s’est pour le moment acquitté d’une amende, qui peut devant le tribunal atteindre plusieurs milliers d’euros, il conteste en revanche la vitesse retenue. Les radars belges semblent assez farceurs. Au mois de mai, un automobiliste avait déjà été flashé dans le royaume à 696 km/h... en Opel Astra!

Pauline Ducamp