BFM Auto

Testez vos idées reçues sur la circulation automobile à Paris

Le périphérique ne dort pas la nuit

Le périphérique ne dort pas la nuit - AFP

Anne Hidalgo a pris plusieurs dispositions pour chasser les voitures de la capitale, rencontrant parfois une ferme opposition. Mais que disent réellement les chiffres? Venez vérifier vos connaissances sur le trafic routier à Paris.

Les voitures ne sont plus les bienvenues à Paris. Anne Hidalgo a multiplié les mesures visant à réduire le trafic automobile dans la capitale. Depuis juillet, les véhicules d’avant 1997 ne peuvent plus entrer dans Paris la journée. En 2020, seuls les voitures à moteur essence de moins de neuf ans pourront circuler dans la capitale. Après les voies sur berge rive gauche en 2013, la mairie de Paris veut désormais fermer les voies sur berges rive droite.

En cause, la nuisance sonore induite par le trafic routier et l’impact sur la santé de la pollution de l’air. La pollution atmosphérique est responsable de 6000 décès prématurés en France. La dernière opération "Paris sans voiture" a montré des répercussions positives sur le taux de concentration en particules fines. L’opération est renouvelée le 25 septembre prochain. Avant de vous passer de votre véhicule une journée entière, venez tester vos a priori sur le transport routier à Paris.

Cliquez sur les images pour dévoiler leur contenu...

Source : Mairie de Paris, INVS (Institut de Veille Sanitaire), Air Parif

Emeline Gaube