BFM Business

Pourquoi Peugeot lance une version sportive de la 508

360 chevaux, technologie hybride rechargeable, image haut de gamme, la 508 PSE jouera le rôle de locomotive chez Peugeot, pour relancer la 508 et parfaire l’image de généraliste haut de gamme du constructeur.

De larges jantes noires, des inserts jaune fluo, des petits "foils" sur les côtés comme les bateaux du Vendée Globe, au premier coup d’œil, la Peugeot 508 PSE en jette. Aujourd’hui véhicule le plus puissant de la gamme, cette version "Peugeot Sport Engineered" (la nouvelle griffe sport du constructeur) doit surtout apporter de la performance à la marque généraliste haut de gamme de Stellantis. Et pas seulement avec des records de vitesse au tour. Son but: achever la montée en gamme de Peugeot et, au passage, relancer les ventes de la 508.

Depuis l’apparition du concept il y a deux ans au salon automobile de Genève, un évènement plutôt tourné vers le luxe, à sa présentation par Carlos Tavares lui-même en ouverture des 24 Heures du Mans à l’été 2020 jusqu’aux essais presse organisés sur le circuit de la Sarthe, le message est clair. Peugeot peut jouer dans la cour des marques allemandes. Mais avec un twist français.

A sa puissance maximale, la Peugeot 508 affiche 360 chevaux.
A sa puissance maximale, la Peugeot 508 affiche 360 chevaux. © Pauline Ducamp

360 chevaux en hybride rechargeable

Alors que les marques premium rivalisent traditionnellement de motorisations puissantes (BMW M340i, Mercedes C43 AMG), Peugeot joue la carte de l’hybride rechargeable pour proposer un modèle GT (Grand Tourisme). La Peugeot 508 PSE est en effet équipée d’un moteur essence 1.6 de 200 chevaux et de deux moteurs électriques (un à l’avant l’autre à l’arrière). Le tout lui offre de 330 à 360 chevaux au maximum. Un chiffre nécessaire à la crédibilité mais inatteignable ces dernières années pour Peugeot sans le coup de boost électrique.

La voiture a été développée par une toute petite équipe chez Peugeot Sport, de quoi rattacher aussi son développement au Peugeot sportif, du rallye aux 24 Heures du Mans.

Ca nous a permis d’aller très vite, nous confie François Wales. On pouvait partir avec le prototype le soir, revenir le lendemain et décider de changer telle ou telle pièce très rapidement, en mode compétition".

Le directeur de Peugeot Sport a lui-même réalisé des vitesses très soutenues outre-Rhin sur ces portions d’autoroute sans limitation pour éprouver les performances. En mode sport, la 508 PSE peut en effet atteindre les 250km/h et les 100km/h en seulement 5,2 secondes. Pour jouer dans la cour du premium, il faut accumuler les chiffres, pas mauvais ici, à une seconde environ des concurrentes allemandes.

En dehors de son look et d’une ou deux accélérations franches, la différence intrinsèque de comportement de la PSE avec la 508 hybride rechargeable classique que nous avions déjà testée, ne nous a cependant pas sauté aux yeux. Avec un prix de départ à 67.100 euros pour la berline, soit près de 17.000 euros de plus que la version hybride rechargeable classique, c’est toute la question.

Le marché des berlines est un petit marché, résume un spécialiste du secteur. La nouvelle 508 a bénéficié à son lancement du vide laissé par Renault et Citroën sur ce segment. Ce modèle a également fonctionné car l’image de Peugeot comme marque haut de gamme fonctionne. Reste à savoir qui achètera une version sportive…".

Relancer la berline 508

Peugeot ne s’en cache pas: la 508 PSE ne devrait en effet pas représenter plus de 5 à 6% des ventes de la berline, soit 2500 à 3000 véhicules par an.

De là à s’interroger si ce modèle ne serait pas juste une belle danseuse? "PSA ne produirait pas de modèle qui ne soit pas rentable, poursuit notre spécialiste. Sans connaitre le détail des marges, avec une différence de prix de 20.000 euros entre une Peugeot 508 hybride rechargeable classique et la version sportive et 10.000 euros de coûts de développement, la différence reste positive, même avec des volumes supplémentaires assez faibles".

Après la 508, d'autres véhicules de la gamme Peugeot devraient recevoir la griffe PSE.
Après la 508, d'autres véhicules de la gamme Peugeot devraient recevoir la griffe PSE. © Pauline Ducamp

Car à travers l’image PSE, c’est toute la gamme 508 qui doit de nouveau briller. "Nous voulons ainsi relancer les ventes de la 508", répond Jean-Philippe Delaire, responsable du projet chez Peugeot Sport. Les ventes de la grande berline ont en effet été divisées par deux l’an dernier, certes en pleine pandémie de Covid-19. De 59.900 unités en 2019, les ventes ont chuté à 32.194 voitures vendues dans le monde l’an dernier. Plus de 17 jours d’arrêt de l’usine de Mulhouse (Haut-Rhin), où est faite la 508 à côté du DS7 Crossback, sont déjà programmés au premier semestre.

Pour attirer des clients, la griffe Peugeot Sport Engineered disposera de points de vente dédiés, et à terme pourquoi pas de sorties, d’invitation pour former une communauté de clients. Après la 508, Peugeot envisage de lancer d’autres modèles PSE. Et parmi eux, un modèle électrique est tout à fait envisageable.

Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto