BFM Auto

VW essaie de se relancer aux Etats-Unis avec un grand SUV, l'Atlas

Avec plus de 5 mètres de long, l'Atlas est le plus grand SUv de la gamme Volkswagen actuellement.

Avec plus de 5 mètres de long, l'Atlas est le plus grand SUv de la gamme Volkswagen actuellement. - Volkswagen AG

Quelques jours avant le salon de Los Angeles le 14 novembre, Volkswagen a dévoilé son nouveau grand SUV 7 places, à destination des familles américaines. Et de son salut comme constructeur sur le marché américain.

La folie du grand SUV 7 places se poursuit chez les constructeurs européens. Après le Peugeot 5008, le SUV Skoda Kodiaq, voici le Volkswagen Atlas. Mais ce dernier ne rencontrera pas ses petits camarades: il est en effet essentiellement destiné au marché américain, puis à la Russie et au Moyen-Orient en 2017.

Depuis la présentation du concept CrossBlue, première esquisse d’un grand SUV dédié au marché américain, ce modèle faisait déjà figure de bouée de sauvetage pour un Volkswagen peu à l’aise sur le marché américain. Identité mouvante, produits pas toujours en adéquation avec la demande (il manquait en particulier ce "midsize SUV" comme disent les Américains), l’Atlas doit combler tous ces points faibles. Un petit peu plus d’un an après le scandale du dieselgate, la pression est encore plus forte sur les épaules de VW. Un grand SUV doit donner à la marque une chance de rebondir aux Etats-Unis.

Volkswagen essaie de se relancer aux Etats-Unis avec un grand SUV, l'Atlas
Volkswagen essaie de se relancer aux Etats-Unis avec un grand SUV, l'Atlas © Volkswagen AG

Un grand SUV qui ressemble à un SUV

Vu d’ici, l’Atlas n’est qu’un autre membre de la galaxie Touareg Tiguan. Son look est clairement signé Volkswagen, avec la nouvelle identité lumineuse à LEDs à l’avant (les feux de jour pour traduire). Le capot à nervures lui donne cependant un air plus dynamique, même si, nous sommes d’accord, l’Atlas reste un SUV.

Sous le capot, deux motorisations sont disponibles: un quatre-cylindres TSI 2 litres de 238 chevaux et un V6 TSI 3 litres de 280 chevaux, qui pourra en option bénéficier d’une transmission intégrale. Comme par hasard, pas de diesel.

Du côtés des équipements, on retrouve les aides à la conduite qui vont bien et un système Apple CarPlay/Android Auto/ Mirror Link qui rappelle celui du Kodiaq. Tiens, tiens.

Une alternative au Q7?

La vraie nouveauté avec ce SUV de 5,037 mètres de long est son positionnement. Plus grand qu’un Tiguan, même qu’un Touareg, il se rapproche d’un Audi Q7 en taille et prestations. Mais à un tarif bien plus raisonnable. Un peu comme le Skoda Kodiaq en Europe, face au futur grand VW Tiguan. Volkswagen mise aussi beaucoup sur sa fabrication aux Etats-Unis, pour en faire un vrai produit "made in USA". Ford, Fiat-Chrysler mais aussi General Motors et Chevrolet n’hésitent jamais à rappeler qu’ils fabriquent leurs "trucks" sur le sol américain.

Volkswagen essaie de se relancer aux Etats-Unis avec un grand SUV, l'Atlas
Volkswagen essaie de se relancer aux Etats-Unis avec un grand SUV, l'Atlas © Volkswagen AG
Pauline Ducamp