BFM Auto

Voici la première voiture grand public signée Kalachnikov

Le producteur d’armes russe se lance dans les voitures à destination du grand public, avec une motorisation électrique. Nom de ce prototype: CV-1.

L’automobile russe essaie de se réinventer. Après le lancement d’une marque haut de gamme, la Russie poursuit son travail de (re)création de son secteur automobile, avec la présentation ce jeudi de la Kalachnikov CV-1.

La marque était plus connue jusqu’à présent pour ses armes, et ses véhicules militaires. Elle se lance désormais dans les modèles à destination du grand public. C’est donc en toute logique que la CV-1 a été présentée au salon Army-2018, dans la région de Moscou.

Malgré son look rétro presque kitsche, cette Kalachnikov CV-1 dispose d'éléments très modernes, comme des optiques à LED à l'avant.
Malgré son look rétro presque kitsche, cette Kalachnikov CV-1 dispose d'éléments très modernes, comme des optiques à LED à l'avant. © Kalachnikov

Bleu pâle, au design très rétro, le prototype de cette nouvelle voiture électrique se base en réalité sur une voiture soviétique des années 1970 appelée "Ij-Kombi". Kalachnikov explique avoir développé l’ensemble de la chaîne de traction électrique, avec une batterie de 90kWh. Autonomie annoncée: 350 kilomètres.

Kalachnikov voit grand dans le développement de son projet: "Nous développons notre propre concept de super-voiture électrique, basé sur plusieurs systèmes originaux développés par le groupe", a expliqué Kalchnikov dans un communiqué. Cette technologie nous permettra de rivaliser avec les constructeurs mondiaux de voitures électriques, comme Tesla". Kalachnikov revendique un 0 à 100 en 6 secondes, mais la vitesse de pointe de cette concurrente auto-revendiquée de Tesla ne dépasserait pas pour le moment les 80km/h.

La marque de matériel militaire ne donne en revanche pas de détails sur la date de commercialisation, le prix ou encore les pays où elle sera vendue.

Le look s'inspire d'un ancien modèle des années 70.
Le look s'inspire d'un ancien modèle des années 70. © Kalachnikov
Pauline Ducamp