BFM Auto

Renault Mégane RX ou la Mégane idéale

La Renault Mégane RX sera engagée dans le championnat rallycross en 2018.

La Renault Mégane RX sera engagée dans le championnat rallycross en 2018. - Top Gear - BBC

Cette Mégane de 600 chevaux (au minimum) participera à la saison 2018 de rallycross, avec l’écurie ProDrive et le pilote français Guerlain Chicherit. On veut la même.

Elle n’a pas de banquette arrière, ni même de siège passager, a perdu du poids pour atteindre seulement 1,3 tonne tout en affichant environ deux fois la puissance de la Mégane RS. Voici la Mégane RX, et honnêtement, c’est sans aucun doute la meilleure Mégane actuelle. Seul petit bémol, elle sera réservée à un seul conducteur, un pilote plus exactement, Guerlain Chicherit, pour sa campagne 2018 dans le championnat de rallycross Supercar WRX avec l'écurie Prodrive.

La Mégane RX devrait avoisiner les 600 chevaux, soit le double de la puissance attendue sur la nouvelle Mégane 4 RS.
La Mégane RX devrait avoisiner les 600 chevaux, soit le double de la puissance attendue sur la nouvelle Mégane 4 RS. © Top Gear - BBC

Dans les 600 chevaux

L'équipe britannique reste cependant totalement muette sur les performances de cette Mégane, nous avons donc regardé le règlement de ce championnat pour voir ce qui nous attend.

Sous le capot, la Mégane RX devrait embarquer une motorisation 2 litres turbo d’environ 600 chevaux et au moins autant de Newton-mètres de couple. Elle ne devrait pas dépasser la 1,3 tonne sur la balance. On imagine donc assez aisément la Mégane RX abattre le zéro à 100 aux alentours des 2 secondes, le tout sans assistance à la conduite ou presque, interdites par le règlement. Et c’est bien plus drôle ainsi. 

-
- © Top Gear - BBC

Du ski à la course automobile

Pour conclure, cette Mégane RX va très bien à son pilote. Le Français Guerlain Chicherit fût dans une autre vie skieur de free-ride avant de passer à la course automobile (il mêle parfois les deux, comme dans la vidéo ci-dessous, avec un saut périlleux en voiture sur neige). En 2018, il aura sa propre écurie avec donc dans le garage la Mégane RX.

"Même si je reviendrai un jour sur le Dakar, le rallycross, c’est vraiment mon truc, mon avenir, a-t-il confié à L’Equipe ce mercredi. C’est une discipline qui me plait, qui se développe et qui a un format ultra fun. On va s’investir dans ce projet, il y a tout pour que cela cartonne". Et si ça cartonne, on es^ère une petite série spéciale basée sur la Mégane RX, non ?

Pauline Ducamp, avec Top Gear