BFM Business

Renault City K-ZE, un petit SUV électrique pour conquérir la Chine

Renault vient de dévoiler un petit SUV urbain 100% électrique. Le premier modèle parmi neuf au total qui seront lancés d'ici à 2022 sur le marché chinois.

Renault accélère en Chine. A l'occasion du salon de Shanghai qui vient de démarrer, la marque au losange a dévoilé un nouveau modèle: le City K-ZE. La version définitive du concept présenté en ouverture du dernier Mondial de Paris l'an dernier.

Un petit SUV urbain, dont la longueur devrait être proche de 3,70 mètres. C'est en effet celle de la Kwid, sa voiture ultra low-cost vendue dans plusieurs marchés à l'étranger et qui sert de base technique à ce nouveau véhicule.

Le K-ZE City
Le K-ZE City © Renault

Le premier marché mondial du véhicule électrique

Mais le principal atout de ce City K-ZE sera sa motorisation 100% électrique. Renault ne donne pas de détails concernant la taille de la batterie ou les performances du véhicule mais on peut s'attendre à une autonomie inférieure à 200 km. Seuls des temps de recharge, de 4 heures sur une prise standard, de 50 minutes en charge rapide, sont évoqués.

De quoi séduire un marché chinois qui a concentré 60% des ventes de véhicules électriques dans le monde en 2018, soit un total de 760.000 unités écoulées.

Le K-ZE City
Le K-ZE City © Renault

"Conçu en Chine pour la Chine"

A l'intérieur, on retrouve un écran tactile de 8 pouces ainsi qu'une connexion 4G et la possibilité de rester connecté au véhicule via son téléphone. Un accent technologique pour séduire une population jeune: en Chine, plus de 50% des acheteurs de voitures neuves ont moins de 35 ans.

Pour ce pays très touché par la pollution, Renault a également intégré un capteurs de particules fines (PM 2,5), qui "permet d'évaluer la qualité de l'air dans l'habitacle et de basculer automatiquement entre la circulation d'air intérieur et extérieur, pour un espace intérieur sain et rafraîchissant", explique le constructeur. 

A l'intérieur du K-ZE City
A l'intérieur du K-ZE City © Renault

Bientôt en Europe sous la marque Dacia?

Dans son communiqué, Renault parle d'un véhicule "conçu en Chine pour la Chine". Il sera en effet produit par la coentreprise entre l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et le constructeur chinois Dongfeng, avec un lancement attendu avant la fin de l'année.

Au total et en comptant ce City K-ZE, neuf nouveaux modèles sont prévus d'ici 2022 pour le marché chinois, dont trois véhicules électriques, avec l'ambition de vendre à terme 550.000 unités par an, contre 60.000 l'an dernier. Aucune commercialisation du City K-ZE n'est prévue en Europe, mais ce véhicule pourrait bien faire partie de l'offensive attendue de Dacia sur le créneau porteur du véhicule électrique.

Julien Bonnet