BFM Auto

Les ventes de voitures d'occasion ont explosé en juin

Les Français n'avaient jamais acheté autant de voitures d'occasion qu'en juin.

Les Français n'avaient jamais acheté autant de voitures d'occasion qu'en juin. - BFMTV

Jamais autant de voitures d’occasion n’avaient été échangées sur un seul mois, précise le spécialiste du secteur AutoScout24.

Le marché de la voiture d'occasion confirme sa très bonne forme esquissée dès le début du déconfinement mi mai. Selon des chiffres d’AutoScout24, 585.477 voitures d’occasion ont changé de main en juin.

"Un niveau jamais atteint sur ce marché en France (+ 27.6%)", précise ce spécialiste de la voiture de seconde main.

"Nous avions prévu un bon mois de juin mais nous ne nous attendions pas à une telle performance: on n’a jamais autant immatriculé de véhicules d’occasions en France durant un mois, commente Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24 France. Les Français ont fait leur achat avant les congés. Le mois de juillet devrait confirmer les chiffres du mois de juin, pour autant que les professionnels réapprovisionnent leur stock, en nette diminution depuis le déconfinement".

Des occasions très récentes, mais aussi de vieux modèles

Dans ce marché en grande forme, les Français ont plébiscité les occasions très récentes, de moins d’un an. Ces modèles représentent 10% des ventes totales d’occasion, en progression de 43% par rapport au même mois l’an dernier. A l’autre bout du spectre, les modèles de plus de 16 ans sont aussi très recherchés, avec des ventes en hausse de près de 33%. Ce qui souligne le besoin de mobilité de ménages modestes, mais aussi le multi-équipement d’une grande majorité de foyers. Le gros des ventes porte sur des modèles d’âge moyen. Plus de 260.000 voitures échangées pendant ce mois de juin avaient entre 2 et 10 ans.

Et sans surprise, si le gros de l’offre est diesel, les acheteurs veulent de plus en plus des modèles essence, d’où le boom des occasions très récentes. Si leur volume reste encore faible, les voitures hybrides et sont aussi portées par une forte demande, alors que les premiers modèles zéro émission se multiplient sur le marché. 12.602 véhicules hybrides d’occasion ont changé de main le mois dernier, soit une hausse de 106,45% des ventes par rapport à juin 2019. Un chiffre qui explique par ailleurs la forte progression de Toyota dans les modèles d’occasion: +11,8%. Les voitures de marques françaises restent logiquement les plus vendues du marché. Renault est ainsi la marque la plus échangée du marché, avec 20,32% de parts de marché, devant Peugeot et Citroën.

Des aides en concession

Le marché a clairement été porté par les aides et promotions lancées dès le 11 mai. De nombreux concessionnaires ont fait des prix sur les véhicules en stock pour réduire leur stock, tandis que le dispositif de la prime à la conversion a de nouveau été généreusement abondé par le gouvernement depuis le 1er juin. Un certain phénomène de rattrapage peut aussi expliquer ce très bon mois de juin. 100.000 primes ont déjà été accordées en seulement un mois. Le gros des ventes de voitures d’occasion se fait entre particuliers, un marché totalement mis à l’arrêt pendant le confinement.

Malgré ces performances, le marché de l’occasion reste pour le moment en recul sur l’année. "Le marché récupère une partie des pertes liée au confinement. Un volume de 732 888 immatriculations a été perdu durant la période de mars à mai compensé par 126 840 immatriculations supplémentaires du mois de juin", peut-on lire dans le communiqué d’AutoScout24. Ce marché reste cependant moins impacté que celui du neuf, une tendance déjà relevée le mois dernier.

"Le marché du véhicule d’occasion a prouvé à plusieurs reprises qu’il était plus stable que celui du véhicule neuf, nous explique Guillaume Paoli, cofondateur d’Aramis Auto. Ce marché dispose de différents canaux, il pourrait être moins impacté. Notamment car sur ce marché, des faits de vie incitent les consommateurs à acheter une voiture, comme l’arrivée d’un enfant, ou une mutation".
Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto