BFM Business

Les nouvelles ambitions de Toyota dans les véhicules "électrifiés"

Toyota change de plan stratégie et cède aux sirènes des véhicules 100% électriques

Toyota change de plan stratégie et cède aux sirènes des véhicules 100% électriques - Toshifumi Kitanura - AFP

Le constructeur japonais, qui vient de modifier son plan stratégique, se donne sept ans pour convertir toutes ses voitures à la fée électricité. À l'horizon 2025, l'ensemble des modèles commercialisés sera décliné en versions 100% électriques, hybrides rechargeables, hybrides ou dotés d'une pile à combustible.

Toyota ne renonce pas encore aux moteurs thermiques mais accélère le processus d'électrification de ses véhicules. Contrairement à Volvo (propriété de Geely depuis 2010), la marque japonaise n'a pas encore décidé de bannir l'essence et le diesel de son catalogue. Aux côtés des motorisations, appelées à décliner peu à peu, le constructeur nippon entend proposer davantage de véhicules plus écologiques.

Fort du succès de sa berline hybride Prius (équipée d'un moteur essence et d'un bloc électrique) vendue à plus de 4 millions d'exemplaires depuis le lancement de la première génération en 1997, Toyota entend électrifier l'ensemble de sa gamme d'ici 2025. Concrètement, les prochains véhicules seront déclinés de série en versions essence mais aussi en 100% électrique, en hybride, en hybride rechargeable et même en version fuel-cell. C'est-à-dire dotés d'une pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène. 

"Toyota va accélérer la génération des véhicules électriques à batterie en proposant plus de dix modèles (100% électriques) dans le monde entier d'ici 2020, en commençant par la Chine". La firme précise également qu'à cet horizon, "la gamme des véhicules fuel-cell s'étendra à d'autres segments des véhicules de tourisme ainsi qu'aux utilitaires."

Avec cette nouvelle stratégie, Toyota entend vendre plus de 5,5 millions de véhicules électrifiés par an. Dont plus de 1 million de véhicules "zéro émission". 

Antonin Moriscot