BFM Auto

Journée sans voiture à Paris, mode d'emploi

L'intégralité de la capitale sera piétonne dimanche.

L'intégralité de la capitale sera piétonne dimanche. - Thomas Samson - AFP

Pour la troisième année consécutive, la ville de Paris organise ce dimanche 1er octobre la journée sans voiture. Qui peut circuler? Risque-t-on une amende? Voici les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur cette journée, qui fera la part belle aux piétons et aux cyclistes.

>>>Quel périmètre est concerné? 

Pour la première fois, le périmètre de la journée sans voiture est étendu à l'intégralité de la capitale et non plus à un secteur restreint, comme l'an passé. L'interdiction de circuler sera valable de 11h à 18h et concerne donc tout Paris intra-muros, comme l'indique une carte mise à disposition par la mairie de Paris. 114 barrages sont installés dans le périmètre et seront des lieux de filtrage des véhicules.

Le périphérique n'est par contre pas concerné par la journée sans voiture. Les riverains des Bois de Vincennes et Bois de Boulogne pourront également circuler dans ces zones, sur présentation d'un justificatif de domicile.

>>>Les véhicules électriques et les deux-roues peuvent-ils circuler?

Non. La journée sans voiture, concerne bien tous les véhicules motorisés: véhicules électriques, deux et trois-roues motorisés conventionnels ou électriques. 

Il existe toutefois des dérogations. Les automobilistes titulaires d'une carte de stationnement pour les personnes handicapées pourront circuler. Les transports en commun continueront aussi de rouler, tout comme les véhicules d'urgence, qui ne sont évidemment pas concernés par l'interdiction. La mairie de Paris précise que "les agents de police feront preuve de discernement pour les cas exceptionnels".

Plus généralement, tous les véhicules pouvant justifier d'une intervention urgente pourront accéder au périmètre (plombier, serrurier, ascensoriste...). Les livraisons restent autorisées, les professionnels des marchés parisiens pourront également circuler.

>>>Qu'est-ce que je risque à circuler sans autorisation ou dérogation? 

La mairie de Paris insiste sur le caractère pédagogique de cette journée qui vise à rendre l'espace public plus agréable et moins pollué, mais les automobilistes qui circulent sans autorisation pourront malgré tout être sanctionnés. Les agents de la préfecture de police pourront verbaliser les automobilistes d'une contravention de 4e classe soit une amende forfaitaire de 135€ qui peut être minorée à 90€

Par ailleurs, 650 agents municipaux sont mobilisés pour encadrer cette journée dont 450 chargés de faire respecter la tenue des barrages. 110 sont aussi chargés de l'encadrement et du contrôle. Parmi eux, 70 assureront la sécurisation du secteur piétonisé des Champs-Elysées. 

>>>Que se passe-t-il si je rentre de week-end? 

Les Parisiens qui rentreraient de week-end avant 18h pourront malgré tout accéder au périmètre interdit à la circulation, s'ils présentent un justificatif de domicile (facture EDF, de téléphone par exemple).

Pour ceux qui souhaitent quitter la capitale dimanche, il est conseillé de partir avant 11h et la mise en place du périmètre.

>>>Et si je déménage?

Malgré l'interdiction de circuler, les véhicules de déménagement peuvent entrer dans le périmètre, à condition d'avoir obtenu l'autorisation de stationnement, délivrée par la mairie de Paris. 

>>>Les transports seront-ils gratuits, pourra-t-on trouver des taxis et des VTC? 

Pas de gratuité des transports en commun pour cette journée sans voiture. Les taxis et VTC auront quant à eux l'autorisation de circuler en ville. 

>>>En cas de dérogation, à quelle vitesse doit-on circuler? 

Tous les véhicules autorisés à circuler (transports publics, VTC, particulier ou professionnel avec dérogation...) devront respecter la vitesse de 30 km/h dans le périmètre. 

Carole Blanchard et Pauline Ducamp