BFM Auto

Genève 2016: la Corvette Grand Sport ... une Z06 en moins puissante

Jolie évidemment, mais un peu décevante sous le capot, cette Corvette Grand Sport sortira cet été aux Etats-Unis.

Jolie évidemment, mais un peu décevante sous le capot, cette Corvette Grand Sport sortira cet été aux Etats-Unis. - Top Gear / BBC

Cette Corvette présentée à Genève a bien un look viril, mais contrairement à ce qu'indique son nom, elle est plus portée sur l'adhérence et le confort de conduite que la vitesse.

Voici donc la Corvette Grand Sport. Si on veut la résumer de manière simpliste, nous dirons alors qu'il s'agit d'une réplique de la Corvette Z06, avec moins de puissance moteur. Une Corvette Stingray un peu plus aérodynamique, avec les pneus les plus adhérents que Michelin peut faire et de meilleurs freins. Bref, rien de révolutionnaire. Les ingénieurs de Chevrolet ont adapté le châssis de la Z06 à leur nouveau modèle, en mettant à jour les systèmes de refroidissement et en ajoutant une boite manuelle sept vitesses en configuration standard. Les acheteurs pourront s'octroyer le pack optionnel Z07 et bénéficier de pneus Michelin Sport Cup 2, de freins carbone-céramique et d'un kit carrosserie en fibre de carbone qui la fait ressembler à une Z06 junior. 

Un beau moteur atmosphérique

Sous le capot se niche un beau V8 LT1 6.2 atmosphérique de 460ch et un beau couple moteur de 630Nm. Ce qui devrait donner un 0 à 100 km/h autour des 3,7 secondes, même si Chevrolet n'a encore rien confirmé à ce sujet, on parie sur des performances voisines de la Corvette standard. La Grand Sport arrivera dans les concessions américaines cet été, et en Europe dans les mois qui suivront. Et comme toujours avec les Corvette, l'addition risque d'être salée. 

Il faut néanmoins relativiser les critiques, cela reste une Corvette, mythique et puissante. Son moteur atmosphérique, ses suspensions et pneumatiques travaillées pour de meilleures sensations peuvent même alimenter des comparaisons avec la Porsche 911 R. Nous vous laisserons juger par vous même de la pertinence de la référence, mais il y a fort à parier que les débats vont être houleux entre les amoureux de l'américaine et de l'allemande.

dossier :

Genève 2016

H.B. avec Top Gear