BFM Business

Essai - Comment Mercedes compte conquérir de nouveaux clients avec sa CLA

La version coupé de la Classe A représente un outil de conquête important pour Mercedes, en jouant notamment sur son design. De quoi accéder à un modèle qui rappelle la berline sportive CLS, mais pour un budget moins important.

Mercedes poursuit son grand bal des nouveautés. Après le renouvellement de sa Classe A l'an dernier, c'est logiquement au tour de sa déclinaison coupé 4 portes, la CLA, de s'offrir une seconde jeunesse. L'occasion pour ce véhicule de coller davantage aux nouveaux codes design de la marque à l'étoile et de se mettre à jour en termes d'équipements et de technologies.

La Mercedes CLA reste économe au regard de ses performances: moins de 8 litres aux 100, au cours de notre essai, contre 5,4 litres aux 100 officiellement annoncés.
La Mercedes CLA reste économe au regard de ses performances: moins de 8 litres aux 100, au cours de notre essai, contre 5,4 litres aux 100 officiellement annoncés. © JB

Mais pourquoi la Mercedes CLA?

750.000 exemplaires de la première génération de CLA, lancée en 2014, ont été vendus dans le monde. Cette version avec malle et un look de coupé de l'entrée de gamme Mercedes, la Classe A, assure ainsi la marque allemande de conquérir de nouveaux clients, quels que soient les usages. Sur cette première CLA, on comptait ainsi 50% de conquête, de quoi chiper des parts de marché à ses grands concurrents dans le premium: Audi et BMW. Avec cette seconde génération, Mercedes reprend les bonnes idées introduites sur la nouvelle Classe A, en 2018. Avec l'ambition de conserver les clients conquis sur la précédente génération. 

Au volant

Côté design, on retrouve la même évolution que sur la compacte. Mercedes a clairement épuré les lignes, en particulier sur les flancs du véhicule. Au final, l'impression est mitigée. Le modèle gagne en fluidité, mais perd en partie ce qui faisait son charme: des lignes plus agressives qui mettaient en valeur un certain côté "sauvage". C'est peut-être une question d'habitude, et aussi de goûts, mais on regrette finalement l'ancienne génération. 

Si elle se range dans la catégorie coupé 4 portes, la CLA reste une voiture de taille assez imposante, avec 4,70 mètres de long.
Si elle se range dans la catégorie coupé 4 portes, la CLA reste une voiture de taille assez imposante, avec 4,70 mètres de long. © JB

Ce constat ne vaut que pour l'extérieur car, à l'intérieur, on craque pour cette nouvelle CLA. Elle reçoit en effet le système MBUX lancé par Mercedes sur la Classe A... et qui ne cesse de s'affirmer comme une des références actuellement. Il faut bien sûr aimer les écrans, avec un combiné entre les compteurs et une partie tactile au centre, mais Mercedes laisse pas mal de choix pour interagir avec le système embarqué. Par le toucher donc, mais aussi via de nombreux raccourcis sur le volant, un pavé tactile situé sur la console centrale ou encore par la voix (même si l'assistant Mercedes façon Siri n'est pas encore vraiment au point).

Deux points négatifs à noter toutefois. Sur notre modèle d'essai, on ne retrouvait que des ports USB Type C. Cette nouvelle norme est appelée à se généraliser, la retrouver est donc un point intéressant, mais ne proposer aucun port USB classique exclut de fait une bonne partie des clients. 

Autre détail concernant l'ergonomie: impossible de changer de chanson via un raccourci au volant. Il faut passer par le pavé tactile et effectuer un mouvement latéral. C'est toujours mieux que le dernier Porsche Macan, sur lequel nous devions passer forcément par l'écran. Seule explication possible à nos yeux: a priori, les clients premium écoutent toujours une chanson en entier sans passer à la suivante en cours de lecture. Plus sérieusement, c'est dommage de se passer d'un bouton si utile et on ne se voit pas appeler l'assistant vocal quand on veut effectuer une opération si simple.

Sur la route en revanche, le bilan est sans fausse note. Notre version CLA 200 était équipé d'un relativement modeste 4 cylindres essence de 1,3 litre affichant tout de même 163 chevaux. Il est associé à une boîte automatique 7 vitesses extrêmement agréable, quel que soit le mode de conduite enclenché. La CLA reste globalement confortable, même sur notre modèle d'essai dépourvu de suspension pilotée.

Avec une consommation de 8 litres aux 100 au cours de notre essai pas forcément orienté éco-conduite, ce moteur a prouvé son efficacité, offrant un bon niveau de puissance. Et avec des émissions comprises entre 121 et 127 grammes sur cette version, le malus atteindra au maximum 85 euros cette année. Les amateurs de sensation avec un budget plus large devront toutefois sûrement viser un peu plus haut, avec la CLA 250 et son moteur 2 litres de 224 chevaux. 

"LE" truc en plus: coupé pratique et accessible

Bien qu'elle affiche 30 centimètres de plus que la Classe A, cette CLA (4,70 mètres de long) reste assez courte pour se faufiler en ville, tout en offrant un volume de coffre bien plus important, à 460 litres, soit 90 de plus.

La CLA reste surtout un très bon compromis pour qui ne peut s'offrir une CLS, sa prestigieuse grande soeur de près de 5 mètres de long et l'un des fleurons de la marque à l'étoile. Si la CLA n'a clairement pas le même prestige, notamment côté motorisations, elle marque tout de même un certain goût design de son propriétaire, prêt à débourser environ 3000 euros de plus que que sur une Classe A compacte à finition et motorisation équivalente. 

Pour notre version d'essai, en finition Progressive Line, le prix s'affiche à 39.500 euros (sans option, mais avec déjà pas mal d'équipements), bien loin des sommets atteints par la CLS, qui dépasse vite les 100.000 euros.

A l'intérieur de la nouvelle CLA, on retrouve la nouvelle interface Mercedes associant compteurs numériques et écran pour l'infodivertissement.
A l'intérieur de la nouvelle CLA, on retrouve la nouvelle interface Mercedes associant compteurs numériques et écran pour l'infodivertissement. © EL

"LE" chiffre: 3

Comme le nombre de modèles de cette gamme A, ou l'entrée de gamme chez Mercedes. La Classe A compacte et cette dernière CLA s'accompagnent, aussi d'une version tricorps de la Classe A, dite "Classe A berline". Cette dernière conserve le coffre à malle de la CLA, mais privilégie l'espace aux places arrière. La CLA coupé dispose donc du plus grand coffre des trois, avec 460 litres, contre 420 pour la berline classique et 370 pour la compacte (mais avec un coffre hayon). 

Ne reste plus qu'un nouveau GLA pour voir l'ensemble de la gamme remise au goût du jour. Si son renouvellement n'est pas encore officiellement annoncé, le plus petit SUV de Mercedes lancé en 2014 prend désormais un petit coup de vieux, surtout à l'intérieur, malgré son restylage de 2017.

La version de lancement se veut assez agressive avec cette couleur noire et ses détails orange.
La version de lancement se veut assez agressive avec cette couleur noire et ses détails orange. © JB

Notre modèle d'essai: Mercedes CLA 200 en finition Progressive Line, à partir de 39.500 euros.

Julien Bonnet, avec Essia Lakhoua