BFM Auto

Essai - Moustache Samedi 27 XRoad 2, le vélo des urbains randonneurs

Avec le Samedi 27 XRoad 2, Moustache propose un vélo électrique aussi bien adapté aux trajets quotidiens du vélotaf qu'aux balades sur les chemins du week-end.

Avec le Samedi 27 XRoad 2 (se prononce Cross Road), Moustache redonne ses lettres de noblesse aux randonneurs. Ces vélos, très populaires dans les années 50, 60 et 70 étaient bons à tout, se rendre au travail, partir en week-end ou aller en vacances avec porte-bagages et porte-paquets. Pour remplir ces fonctions, ils étaient conçus pour rouler sur tous types de route. C'est ni plus ni moins ce que propose le Samedi 27 XRoad 2.

Ce vélo a été conçu pour rouler tous les jours, confortablement, longtemps et sans craindre d'ennuis mécaniques. Sans être un VTT, il s'adapte à tous les revêtements de route de manière sécurisante. D'ailleurs Moustache le compare à un SUV pour illustrer cette polyvalence.

La partie cycle

Ce vélo est robuste. Son cadre est en aluminium 6061, un alliage contenant du magnésium et du silicium. Ses tubes sont épais, notamment placé au centrequi dissimule la batterie amovible. Il semble indestructible. Bien équipé, il est doté de solides gardes-boue, d'un porte-bagages capable de supporter un poids jusqu'à 25 kg et d'une béquille résistante pour supporter la charge.

Pour affirmer ses capacités de randonneur, il est équipé de pneus tout-terrain Hutchinson Python de 27,5x2,10'' aussi efficaces sur route que sur les chemins.

Evidemment, tout cet équipement se paye sur la balance. Le XRoad pèse près de 25 kg, dont 2,3 kg pour le moteur situé au niveau du pédalier. Dès qu'il faut le soulever, son poids se fait tout de suite remarquer. Le monter et le descendre dans les étages pour ceux qui ne veulent ou ne peuvent faire autrement relèbve de l'exploit.

Mais ces 25 kg s'oublient au premier coup de pédale grâce à la géométrie du cadre qui permet une répartition équilibrée du poids avec un centre de gravité très bas. C'est ce qui le rend bien plus maniable qu'on ne l'imagine.

Le moteur et la batterie

Pour faire avancer ce vélo de 25 kg, la géométrie n'est évidemment pas tout. Le XRoad est équipé des technologies Bosch: moteur Performance Line de 65 Nm, batterie PowerTube 400Wh et compteur Purion 4 modes.

Le moteur a été conçu pour les vélo tout-chemin et soulage les efforts lors des montées. Le démarrage est doux et la puissance vient progressivement en pédalant pour atteindre les 25 km/h en quelques coups de pédales. Selon le mode (Eco, Tour, Sport, Turbo), la puissance s'affirme peu à peu allant d'une conduite douce à dynamique à un mode Turbo, pour une conduite presque sportive.

Le Moustache Samedi 27 XRoad est équipé d'un moteur Bosch Performance Line
Le Moustache Samedi 27 XRoad est équipé d'un moteur Bosch Performance Line © Moustache

On peut même passer d'un mode à l'autre comme on passerait des vitesses pour gagner en accélération avant une montée ou pour doubler un autre cycliste. Et lorsque l'on atteint la vitesse maximum de 25 km/h, l'assistance électrique ne s'arrête pas brusquement. Elle accompagne le pilote en réduisant progressivement sa puissance.

Bien sur, le choix des modes a des conséquences sur l'autonomie de la batterie conçue pour atteindre un maximum de 170 kilomètres en Eco. Lors d'un test, elle a même dépassé les 200 kilomètres. Rappelons que l'autonomie dépend de plusieurs paramètres: poids, vitesses, qualité de la route, rythme de pédalage, type de terrain... Dans les pires conditions, le moteur tiendra au moins 70 kilomètres.

Les plus et les moins

Les grandes forces de ce vélo sont sa polyvalence, sa robustesse et ses équipements. Pas d'inquiétude pour grimper sur un trottoir, rouler sur des pavés, des routes gravillonées ou des chemin de terre, ce XRoad2 passe partout. Grâce à sa fourche à débattement, sa selle très confortable et ses pneus larges, c'est à peine si l'on sent les imperfections de la route.

Autre avantage, ses 9 vitesses Shimano (cassette 11-36). Les néophytes devront apprendre à s'en servir, mais une fois la technique maîtrisée, on trouvera toujours le bon rapport pour accélérer sur le plat et garder de la vitresse dans les côtes.

Dans les descentes, il faudra aussi sélectionner le bon rapport d'autant plus que le poids du vélo fait vite prendre de la vitesse, gravité oblige. Lors de notre test parisien, dans des rues en pente, on atteint vite les 30 km/h. C'est alors que les freins à disques Shimano montrent leur efficacité.

Détail important, ce modèle est proposé en trois tailles: small (de 1,49 m à 1,61 m), médium (1,59 m à 1,76 m) et large (1,74 m à 1,90 m). Mais il plus que nécessaire de faire un essai. Celui que nous avons testé, un M, était plutôt haut même en réglant la selle au plus bas. Le prix du modèle testé: 2799 euros.

Dernier point: pourquoi Samedi 27? C'est la manière dont Moustache nomme ses modèles. Samedi, parce que c'est un vélo de week-end à tout faire, se balader en ville et quitter les rues pour prendre des chemins de campagne. Ainsi, le Lundi est vraiment un vélo urbain pour se rendre au travail sans passer par les chemins de terre. Quant au vendredi, c'est un clin d'oeil au "Friday wear", le vélo avec lequel on se lâche un peu. Et le chiffre 26, 27 ou 28? C'est la taille des roues en pouces. Tout simplement.

Pascal Samama et Chloé Baïze