BFM Auto

En novembre, le permis moto A2 pourra se passer sur des 250 cm3

L'Europe élargit la liste des modèles autorisés pour l'examen du permis de conduire aux 250 cm3

L'Europe élargit la liste des modèles autorisés pour l'examen du permis de conduire aux 250 cm3 - BFMTV

Une directive européenne a été modifiée pour autoriser de passer l'examen du permis moto A2 sur des cylindrées à partir de 250 cm3. Cette mesure devra être mise en place par les Etats membres d'ici le 1er novembre 2020.

La révolution du permis A2 se poursuit. Après une révision en profondeur de l'examen qui est entré en application en mars dernier, une nouvelle modification arrive. Une directive européenne a été modifiée pour autoriser à passer l'examen A2 sur des engins d'une cylindrée à partir de 250 cc au lieu de 400 cc actuellement.

Ce permis permet de piloter des motos de 35 kW max quelle que soit la cylindrée. Publiée au Journal Officiel de l'Union Européenne, elle devra être mise en place par les Etats membres d'ici le 1er novembre 2020.

Détectée par le Repaire des Motards, cette mesure vise à ne pas désavantager les petits gabarits lors de l'examen du permis en leur permettant de le passer sur des motos plus adaptées à leur morphologie. 

S'adapter aux aptitudes et aux comportements

Elle s'appuie sur des études qui ont soulevé le handicap généré par le poids élevé des motos sur les exercices de maniabilité et du plateau lent.

"Depuis plusieurs années, nous faisons pression pour permettre aux femmes et aux hommes plus petits de passer le permis A2", explique la Fema (Fédération européenne des associations de motards) sur son site. Les statistiques de plusieurs pays européens montrent que les femmes ont un handicap pour passer les tests de manœuvres". 

Actuellement les permis se préparent et se passent sur des engins de près de 200 kg (comme la Honda CBF500 ou la Kawasaki z650) alors qu'une 300 cc peut peser jusqu'à 50 kg de moins, soit pas plus qu'une 125 cm3.

"Il est nécessaire d’adapter les exigences relatives aux motocycles d’examen de la catégorie A2 utilisés pour les épreuves de contrôle des aptitudes et des comportements aux progrès technique", indique la directive.

Ce changement peut aussi avoir un impact sur ces cylindrées peu développées en Europe contrairement à l'Asie. D'ailleurs, depuis plusieurs années, les constructeurs s"adaptent pour prendre des parts notamment en Chine et en Inde où ces cylindrés sont nombreuses du fait de la législation. Parmi eux, les japonais, mais aussi les européens comme BMW avec la G310R.

Pour son retour dans la moto, Peugeot Motocycles a aussi choisi des 125 cm3, mais aussi de 300 cc pour séduire la clientèle indienne et chinoise. Mais depuis leur lancement à Paris en 2018, le constructeur n'en a plus parlé.

Y aura-t-il un impact en France où les ventes de deux roues motorisés sont dominés par les 125 et les scooters 3 roues accessibles aux permis B avec un stage de 7 heures?

Pascal Samama