BFM Auto

Grenoble: le français Pony décroche l'exclusivité du marché du vélo en libre-service

Ce vélo deux places, le Double Pony, va être proposé dans la ville de Grenoble dès la rentrée.

Ce vélo deux places, le Double Pony, va être proposé dans la ville de Grenoble dès la rentrée. - Pony

Après un appel d'offres lancé pour sélectionner un opérateur unique de vélos en libre-service, la métropole Grenoble- Alpes-Métropole a choisi Pony.

Grenoble devient la première ville de France à sélectionner un opérateur unique pour les vélos et trottinettes en libre-service. Marseille avait déjà lancé un appel d'offres, mais uniquement pour les opérateurs de trottinettes, retenant Bird, Circ et Voi, seuls autorisés à opérer dans la cité phocéenne depuis octobre 2019.

Pony pour les vélos...

C'est l'opérateur français Pony, avec son modèle innovant qui permet à des particuliers d'acquérir un vélo et de le louer facilement quand ils ne s'en servent pas, qui a décroché ce marché au niveau de Grenoble Alpes-Métropole, qui compte 49 communes au total.

Dans le détail, ce sont 500 exemplaires du modèle "Double Pony", un vélo à assistance électrique équipé d'une batterie nouvelle génération, qui seront déployés dès la rentrée. Grenoble sera ainsi la première ville à utiliser ce "Double Pony", qui dispose d'un siège passager, contrairement au vélo déjà proposé à Angers, Bordeaux et Oxford en Angleterre, les trois villes où l'opérateur est déjà présent.

“Face à l’urgence sanitaire que représente la pollution de l’air, la Métropole grenobloise multiplie les initiatives pour proposer des solutions de mobilité adaptées à chacune et chacun. Il s’agit d’un combat quotidien en faveur de notre qualité de vie. L’installation de Pony et le déploiement de vélos à assistance électrique sur le territoire permettront d’encourager de nouveaux usagers à privilégier les modes doux ”, a commenté Christophe Ferrari, Président de Grenoble-Alpes Métropole .

...et Tier pour les trottinettes

Grenoble a également choisi un opérateur unique de trottinettes électriques en libre-service. C'est l'allemand Tier, qui a remporté le marché. Comme pour les vélos de Pony, 500 unités seront proposées, mais dès le 4 juillet.

Décisions attendues à Paris et Lyon

Paris et Lyon font également partie des grandes villes de France à avoir lancé des appels d'offres du même type, mais uniquement pour les trottinettes, avec respectivement trois et deux opérateurs qui se partageront le marché.

L'annonce devait être faite début juin à Paris mais a visiblement été repoussée dans le contexte de crise sanitaire et des élections municipales. Avec la réelection d'Anne Hidalgo, le résultat devait être communiqué courant juillet, tout comme à Lyon.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto