BFM Business

Ce vélo électrique français en libre-service est le premier au monde conçu pour circuler à deux

Ce vélo deux places du marché, le Double Pony sera lancé en 2020 à Angers, Bordeaux, Oxford ainsi qu'à Paris, si Pony remporte l'appel à projets en cours.

Ce vélo deux places du marché, le Double Pony sera lancé en 2020 à Angers, Bordeaux, Oxford ainsi qu'à Paris, si Pony remporte l'appel à projets en cours. - Pony

Avec l'interdiction de circuler à deux sur une trottinette, le le français Pony, spécialisé dans les deux-roues en libre service, a développé un vélo électrique doté de deux sièges. Grâce à ses deux batteries, son autonomie atteint 90 km avec une charge totale de 250 kilos.

Les trottinettes sur lesquelles on monte à deux, c'est désormais interdit. Mais le français Pony a trouvé le moyen de séduire les urbains qui veulent pouvoir continuer se déplacer à deux sur un seul engin. Ce spécialiste de la location en libre-service de deux-roues a créé le Double Pony, un vélo à assistance électrique conçu pour transporter -confortablement- un passager.

Le design n'est pas des plus élégants, mais l'engin est robuste. S'inspirant des mobylettes d'antan, il est équipé d'un "pouf" sur le porte-bagage ainsi que deux cale-pieds. Le passager peut soit enlacer le conducteur, soit se tenir aux poignées installées de parts et d'autres du cadre.

"Il permet aussi de transporter un bagage ou un animal de compagnie", assure Pony. L'engin est équipé de filets permettant d'installer deux sacs de chaque côté.

Un faible rayon de braquage

Malgré la charge qu'il peut supporter (180 kg à l'arrière, plus le poids du conducteur), le Double Pony n'est pas beaucoup plus long qu'un vélo classique (183 centimètres). Rien à voir avec un tandem. Son poids est en revanche conséquent (28 kilos). Selon ses concepteurs, son rayon de braquage reste suffisamment faible pour lui permettre de se faufiler dans la circulation. Quant à son autonomie, elle atteint 90 km grâce à deux batteries qui alimentent un moteur de 250 watts.

L'idée de l'entreprise est de proposer ce modèle pour les appels d'offres de vélos partagés à Paris et les déployer dès l'an prochain à Angers, Bordeaux. "Comme pour les vélos et les trottinettes Pony, il sera déployé selon notre modèle participatif", indique l'entreprise. "La flotte sera la propriété d'une multitude d'habitants ayant choisi d'acheter ce vélo deux-places pour 1550 euros. En contrepartie, ils récupéreront la moitié des recettes générées par chaque trajet", explique-t-il dans un communiqué.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco