BFM Business

Kawasaki va peu à peu devenir une marque de motos 100% électriques

Kawasaki compte présenter 10 nouveautés électriques en 2025 et éliminer le thermique de son catalogue en 2035

Kawasaki compte présenter 10 nouveautés électriques en 2025 et éliminer le thermique de son catalogue en 2035 - Kawasaki

Kawasaki prévoit de lancer 10 motos électriques en 2025 et annonce la disparition de toutes les motos thermiques en 2035. Elle travaille aussi sur un moteur à hydrogène.

Dans l'industrie de la moto, le virage électrique était jusque là plutôt timide. Dans les grosses cylindrées, hormis le précurseur Zero Motorcycles, seul Harley Davidson s'est engagé dans une démarche zéro émission. De son côté, BMW reste toujours concentré sur les scooters. Les choses risquent pourtant de changer plus vite qu'on ne l'imaginait avec un démarrage tardif, mais en trombe, de Kawasaki.

Lors d'un briefing qui s'est tenu au Japon, la marque verte a annoncé qu'en 2025, elle présentera dix motos électriques. Mais surtout, elle compte faire disparaître la totalité des engins thermiques de son catalogue dès 2035. Une décision indispensable pour faire face à des législations mondiales qui prévoient d'interdire aux véhicules thermiques de circuler en ville.

Un moteur hydrogène à combustion interne

La stratégie du constructeur va se déployer sans éliminer aucune option de motorisation. Elle pourrait démarrer par une moto hybride. Un prototype d'une Ninja 400 thermique/électrique a été dévoilée. Elle se poursuivra par des modèles 100% électrique. La marque nipponne travaille aussi sur un moteur hydrogène à combustion interne. Une technologie qui serait plus efficace que les piles à combustible. L'intérêt serait de conserver les sensations d'une moto thermique, la pollution en moins.

"Pour les utilisateurs de motos, l'expérience du son et des vibrations du moteur est très importante. Nous voulons garder le plaisir de telles motos et répondre à l'ère neutre en carbone", a déclaré le président de Kawasaki Heavy Industries, Yasuhiko Hashimoto, dans un communiqué.

Le constructeur planche sur son avenir depuis de longues années avec des motos futuristes. En 2019, lors du salon Eicma, il avait dévoilé le prototype d'une moto électrique aux performances modestes. Il y a quelques années, le constructeur avait aussi déposé un brevet sur un système de transmission pour motos électriques pour ceux qui trouvent les boites automatiques trop linéaires. Installé sur un prototype de Ninja, le bloc de transmission est à sa place, sous la selle et les batteries sont dissimulées sur le dessus, sous un faux réservoir.

Kawasaki
Kawasaki © Kawasaki

Kawasaki travaille aussi depuis 2013 sur le concept J, non pas un scooter, mais une moto à trois roues destinée aux automobilistes. Quand arrivera-t-elle sur le marché?

Le constructeur n'a donné aucune précision sur les 10 modèles électriques qui seront lancés en 2025. Il y a fort à parier qu'ils s'adresseront surtout à une clientèle urbaine et périurbaine avec des routières, des sportives ou des trails en petite, moyenne et grosse cylindrée.

Le virage électrique dans la moto devrait s'accélérer avec les contraintes imposées dans les villes. Dès le 1er janvier, le stationnement des deux roues motorisés thermiques deviendra payant à Paris. La gratuité sera réservée aux électriques. Une manière d'inciter motards et scootéristes à entamer leur transition écologique.

Pascal Samama
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco