BFM Business

BMW dévoile le CE 04, un engin futuriste pour succéder au maxi scooter électrique C-Evo

Inspiré de la moto, le Definition CE 04 est un scooter électrique, connecté et pensé pour la vie urbaine

Inspiré de la moto, le Definition CE 04 est un scooter électrique, connecté et pensé pour la vie urbaine - BMW

Commercialisé depuis 2014, le C-Evo, best-seller des scooters électriques tire sa révérence. BMW a dévoilé le Definition CE 04, un deux-roues connecté pensé comme une moto.

"Un scooter n'est pas un jouet pour se promèner en montagne par beau temps, mais un véhicule de tous les jours pour aller travailler ou sortir le soir, c'est un véhicule urbain pour les trajets quotidiens". C'est la définition que fait Alexander Buckan, responsable de la conception de véhicules chez BMW Motorrad.

Cette vision a été portée par le C-Evo depuis 2014. C'est désormais au tour du Definition CE 04 de prendre le relai. L'explication du nom est on ne peut plus simple. CE pour City Emobility et 4 pour évoquer la croisée des chemins entre la mobilité d'hier et celle d'aujourdhui.

Un équivalent 125 accessible aux permis A1 ou B
Un équivalent 125 accessible aux permis A1 ou B © BMW

BMW Motorrad ne dévoile pas encore les caractéristiques de ce modèle, son prix et sa disponibilité. Il présente un design futuriste qui a l'ambition d'incarner la nouvelle mobilité urbaine.

Selon les spécialistes du secteur, le CE 04 pourrait avoir une autonomie de 130 km et serait d'une puissance équivalente à une 125 cm3, donc accessible aux détenteurs de permis voiture.

Un scooter pensé comme une moto
Un scooter pensé comme une moto © BMW

L'engin qui peut faire penser à un Lego géant est un hybride entre moto et scooter. Ce grand écart vise à séduire autant les motards que ceux qui veulent lâcher la voiture pour se déplacer en ville. Les panneaux latéraux ne couvrent pas complètement le côté du véhicule et laissent accessibles la roue arrière, l'unité d'entraînement, le système de refroidissement, le bras oscillant et la courroie .

Un siège réglable pour s'adapter à la taille du pilote
Un siège réglable pour s'adapter à la taille du pilote © BMW

Le Definition CE 04 s'adapte à tous les profils et gabarits avec une selle qui s'avance ou se recule. Le coffre à ouverture latérale permet de ranger un sac ou un casque.

Un coffre latéral pour ranger un casque ou un sac
Un coffre latéral pour ranger un casque ou un sac © BMW

Definition CE 04 est aussi connecté via le smartphone du pilote. Son tableau de bord est un écran de 10,25 pouces qui agit "comme une interface entre les mondes numérique et analogique du pilote".

Un tableau de bord numérique
Un tableau de bord numérique © BMW

Pour séduire les urbains, BMW Motorrad a même été jusqu'à concevoir un équipement.

"Nous voulions délibérément créer un look à la mode à la fois urbain et très fonctionnel plutôt que des vêtements de moto classiques. Nous voulons développer des produits avec lesquels vous pouvez descendre du véhicule et vous déplacer. en même temps, l'équipement du pilote offre la protection à laquelle vous êtes habitué de BMW Motorrad et fait même partie de la communication du véhicule avec le monde extérieur", explique Julia Lein, responsable de la conception des équipements du pilote chez BMW Motorrad.
Une parka avec système d'éclairage et chargeur à induction
Une parka avec système d'éclairage et chargeur à induction © BMW

Son équipe a créé une une parka, un jean, des baskets et un casque. La parka intègre des éclairages dans les manches et la capuche pour assurer une meilleure visibilité. Et pour recharger son smartphone, un chargeur à induction a été installé dans la poche intérieure.

Reste désormais à savoir quand il sera lancé. Il devrait l'être en 2021. Quant à son prix, ça reste encore un secret que BMW ne veut pas encore dévoiler. Pour rappel, le C-Evo coûtait 15.000 euros, ce qui ne l'a pas empêché de connaitre du succès en France avec 3240 unités vendues depuis son lancement. Aucun autre scooter électrique n'a fait mieux.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco