BFM Auto

Dans cette McLaren, le conducteur sera assis entre les 2 passagers

Le prototype avec son camouflage et son conducteur au centre de l'habitacle

Le prototype avec son camouflage et son conducteur au centre de l'habitacle - Top Gear BBC

Plus de 20 ans après la mythique McLaren F1, la marque britannique développe actuellement une "hyper GT" qui reprend la position originale du conducteur placé au centre. Voici les premières images à bord d'un prototype de 720S adoptant cette architecture.

Mais quelle est donc cette supercar lancée à pleine vitesse sur circuit? Sur les images prise de l'extérieur, les connaisseurs de voitures de sport reconnaîtront certainement une McLaren 720S. A un détail près... Et oui, contrairement  au dernier modèle de la marque britannique, le conducteur est installé au centre de l'habitacle.

De l'extérieur, elle ressemble à une McLaren 720S, mais uniquement de l'extérieur.
De l'extérieur, elle ressemble à une McLaren 720S, mais uniquement de l'extérieur. © Top Ger BBC

Il s'agit en effet d'un prototype de la future "hyper GT" de McLaren qui reste pour le moment connue sous le nom de code BP23. Plus exactement: une 720S avec la fameuse position centrale qu'adoptera la BP23, comme sur la mythique McLaren F1 développée au début des années 90.

Cette hypercar aura 3 places, le conducteur sera placée en position centrale.
Cette hypercar aura 3 places, le conducteur sera placée en position centrale. © Top Gear BBC

900 chevaux sous le capot?

Comme l'explique notre confrère du Top Gear britannique qui a pu réaliser cet essai, McLaren vient tout juste de finaliser l'intérieur de sa prochaine hypercar, dont les premières livraisons doivent débuter fin 2019. Le constructeur planche encore sur la motorisation, le V8 4 litres biturbo de la 720S associé à un moteur électrique pour une puissance totale de plus de 900 chevaux. Les tests avec cette motorisation doivent débuter un peu plus tard cette année.

Le prototype fait au total 900 chevaux.
Le prototype fait au total 900 chevaux. © Top Gear BBC

Si sur ce prototype on ne peut voir qu'une seule place, la future BP23 reprendra l'architecture de la McLaren F1, avec une place centrale pour le conducteur, et deux places passagers sur ses côtés un peu en retrait.

Il permet au constructeur de travailler sur l'aménagement de l'intérieur: l'ergonomie, le positionnement des différentes commandes et des rétroviseurs, la visibilité, l'accès à bord et l'emplacement des différentes buses d'aération notamment.

Trois places à l'avant, un hommage à la McLaren F1.
Trois places à l'avant, un hommage à la McLaren F1. © Top Gear BBC

Pour les besoins des essais, c'est un ancien siège de McLaren F1 qui a d'ailleurs été reproduit à l'identique. Si la marque envisage des assises sur-mesure pour les futurs clients de la BP23, cette réplique a déjà permis de trouver la position adéquate dans l'habitacle.

Les ingénieurs vont continuer à plancher sur ce modèle présenté comme "la plus aérodynamique et la plus rapide des McLaren". On attend donc une vitesse maximum supérieure à la F1 (386 km/h) et la plus récente P1 (limitée électroniquement à 350 km/h, mais qui serait capable d'atteindre 390 km/h).

Un design de jeu video

Côté design extérieur, des rumeurs évoquent une reprise des lignes futuristes du concept virtuel GT Vision. Cette création pour le jeu vidéo Gran Turismo Sport intègre en effet la même motorisation attendue sur la BP23 et adopte une position centrale pour le conducteur... même si ce dernier y est allongé sur le ventre pour piloter son bolide! Une perspective exclue quand on voit les images de l'intérieur du prototype et la volonté de McLaren de proposer une "Hyper GT" 3 places confortable pour de longs trajets. Les 106 futurs clients de ce monstre à plus de 2,2 millions d'euros peuvent être rassurés!

En plus du volant, il faut bien sûr positionner les pédales au centre.
En plus du volant, il faut bien sûr positionner les pédales au centre. © Top Gear BBC
Julien Bonnet, avec Top Gear