BFM Auto

Audi rejoint AMG et Aston Martin dans la bataille des hypercars

La future hypercar d'Audi devrait être 100% électrique

La future hypercar d'Audi devrait être 100% électrique - Top Gear BBC

Le patron d'Audi Sport a confirmé qu'une concurrente aux Mercedes-AMG Project One et Aston Martin Valkyrie était à l'étude chez la marque allemande. Pour coller avec la participation en Formule E dès la saison prochaine, cette hypercar Audi serait 100% électrique.

La relève au trio de choc, constitué des McLaren P1, Ferrari LaFerrari et Porsche 918, se prépare. Et si Mercedes-AMG vient de dévoiler sa Project One et qu'Aston Martin ne devrait pas tarder à nous montrer la version définitive de sa Valkyrie (avec des livraisons prévues pour 2019), il nous manquait un troisième mousquetaire. Il s'est dévoilé cette semaine au salon automobile de Francfort.

Vers une hypercar 100% électrique

Nos confrères de Top Gear UK ont ainsi demandé au nouveau patron d'Audi Sport, Stephan Winkelmann, si la marque aux 4 anneaux serait intéressée à l'idée de lancer une hypercar. Et voici sa réponse: 

"Je pense que oui, il est clair que nous avons complètement développé la R8 - mais c'est une voiture encore jeune avec un long cycle de vie, il y aura d'autres déclinaisons. Ensuite, nous devons élargir notre catalogue produits".

L'ex-patron de Lamborghini poursuit:

"Nous passerons de 11 à 16 voitures au cours des trois prochaines années, c'est un effort conséquent mais une voiture porte-étendard, une voiture pour se repositionner, c'est quelque chose auquel nous pensons avec mes équipes".

Des liens avec la Formule E

Avec la "Roadmad E", la feuille de route électrique tout juste dévoilée par Volkswagen et qui prévoit 300 modèles électriques et hybrides parmi toutes les marques du groupe d'ici à 2030, il semble logique que la première hypercar d'Audi soit équipée d'un système associant des motorisations thermique et électrique. Et pourtant, Stephan Winkelmann avait récemment indiqué qu'il ne travaillait par sur une hypercar hybride, suggérant qu'une architecture 100% électrique aurait sa préférence. Une manière de faire le lien avec la participation d'Audi en Formule E qui débute la saison prochaine. 

Ce n'est pas la première fois qu'Audi se montre tenté par la production d'un fleuron à plusieurs millions d'euros. En 2012, lorsqu'il était responsable du développement technique d'Audi, Wolfgang Dürheimer (désormais patron de Bentley et Bugatti) avait exprimé son désir de surfer sur le succès aux 24 Heures du Mans en développant une hypercar hybride diesel-électrique... un projet qui n'avait pas le budget nécessaire pour passer du rêve à la réalité. Et ce n'est finalement pas si mal puisque quatre ans plus tard, Audi a donc renoncé à l'endurance pour se consacrer à la Formule E. 

La première Audi RS e-Tron pour 2020-2021

Malgré le peu de détails sur la future hypercar aux anneaux, Stephan Winkelmann se montre plus clair sur un autre projet d'envergure du groupe, la première Audi RS électrique: 

"Ce n'est pas facile de recourir à une motorisation électrique dans une voiture haute performance, mais nous pensons qu'il y a un basculement en cours et que ce sera la grande tendance. Nous allons en lancer une première et ce sera une voiture uniquement sur batterie, pas une hybride rechargeable ou non".

"Elle arrivera entre 2020 et 2021 et il sera intéressant de savoir quelle autonomie vous pourrez avoir, quelle vitesse maximale, combien de fois vous pourrez accélérer et quelle à la distance que vous pouvez parcourir sur les 2,5 secondes... c'est la nouvelle façon de voir les choses. Et je ne pense pas à une version 100% électrique de la R8, je vois plus une limousine sportive ou un SUV sportif comme premier essai."

Julien Bonnet, avec Top Gear