BFM Auto

Mercedes-AMG Project One: même les supersportives ne peuvent plus se passer d'électrique

La nouvelle hypercar de Mercedes-AMG associe un V6 1,6 litre issu de la Formule 1 et quatre moteurs électriques. Homologuée pour la route, elle peut atteindre les 200 km/h en moins de 6 secondes... mais aussi rouler 25 km en mode zéro émission.

Entre deux Grands Prix de Formule 1, Lewis Hamilton se rend en toute discrétion dans son garage top secret. Après un passage devant le contrôle rétinien (et l'AMG GT-R), il peut accéder à ce lieu incroyable. Ingénieurs et mécaniciens s'y affairent sur sa monoplace, dont il peut admirer l'aérodynamisme dans une salle de soufflerie dédiée. Mais c'est aussi dans ce centre de recherche à la pointe de la technologie qu'a été développée l'hypercar Mercedes-AMG, issue de la F1 et que Lewis Hamilton a pu tester tout au long de son développement sur un circuit adjacent à ce laboratoire futuriste.

Bon, on se doute que cela ne s'est pas réellement passé comme ça mais il faut reconnaître que le clip réalisé pour présenter cette Mercedes-AMG Project One vaut le détour.

Plus qu'une supercar, une hypercar

Tout juste présentée à Francfort, la Project One peut décemment prétendre au titre d'hypercar, le stade supérieur des supercars. Elle semble bien armée pour venir titiller l'actuelle "Sainte Trinité" de la religion automobile: les McLaren P1, Porsche 918 Spyder et Ferrarri LaFerrari, et en attendant la prochaine Aston Martin Valkyrie. 

On commence par quelques chiffres: comme prévu, on retrouve un moteur V6 turbocompressé de 1,6 litre issu de la Formule 1 et capable de monter à 11.000 tours par minute. Il est couplé à quatre moteurs électriques: deux sur les roues avant, un sur le train arrière et un dédié à la suralimentation. Au total, cela offre une puissance cumulée de 1000 chevaux et de quoi atteindre les 350 km/h en vitesse maximum.

Comme sur la dernière Ford GT, les sièges sont directement incrustés dans le châssis en carbone avec une assise fixe. On retrouve ainsi un pédalier ajustable pour s'adapter à la morphologie de son conducteur. 

A l'avant, le logo Mercedes est un "simple sticker". Toutes les économies de poids sont bonnes à prendre!
A l'avant, le logo Mercedes est un "simple sticker". Toutes les économies de poids sont bonnes à prendre! © Top Gear BBC

Le 0 à 200 km/h est annoncé en moins de 6 secondes, à faire sur circuit... ou sur autoroute allemande (oui car, rappelons-le au passage, ce monstre de puissance est homologué pour la route). Une performance assez impressionnante puisque cela lui permettrait d'être meilleur dans cette discipline qu'une Bugatti Chiron (6,1 secondes au dernier chrono réalisé lors de son hallucinant "0-400-0") et que le trio Ferrari-Porsche-McLaren, plus proche des 7 secondes. 

Autre point commun, à peu de choses près, avec la délicieuse Chiron, le prix, annoncé à 2,3 millions d'euros (soit 100.000 euros de moins que le tarif estimé de la Bugatti mais à un tel niveau cela reste "proche"). La Project One sera en revanche un plus exclusive avec 275 exemplaires prévus, tous déjà vendus, contre 500 pour la Chiron.

Avec son épine dorsale, son aileron immense et son diffuseur avec pot à triple échappement... la Project One en impose
Avec son épine dorsale, son aileron immense et son diffuseur avec pot à triple échappement... la Project One en impose © Top Gear BBC

L'électrique, passage obligé pour les modèles haute performance

Autre particularité de la Project One, elle peut rouler en tout électrique avec une autonomie de 25 km. C'est mieux que la McLaren P1 (10 km) mais moins bien que la Porsche 918 (30 km). Mais cela reflète surtout une grande tendance dans l'automobile haute performance qui répond à deux objectifs.

Le premier est de proposer la possibilité de rouler en ville sans faire ni bruit ni polluer, là où le propriétaire d'une voiture à plus de deux millions d'euros pourrait avoir envie de circuler pour rejoindre son domicile, son palace ou un grand restaurant par exemple.

Le deuxième objectif de cette motorisation hybride répond à un besoin également bien légitime, puisqu'il s'agit de booster les performances. Tout le système hybride vient ainsi de la Formule 1 et pour Tobias Moers, directeur de Mercedes-AMG, "l'électrification est une clé pour le futur des voitures à haute performance".

L'intérieur de la Project One
L'intérieur de la Project One © Mercedes-AMG
Julien Bonnet, Pauline Ducamp, avec Top Gear