BFM Auto

L'hypercar de McLaren coûtera 9 fois plus cher qu'une McLaren "classique"

L'hypercar au nom de code BP23 sera la McLaren la plus aérodynamique de l'histoire, promet la marque.

L'hypercar au nom de code BP23 sera la McLaren la plus aérodynamique de l'histoire, promet la marque. - McLaren

C'est plus de neuf fois le prix de son dernier modèle "grand public", la 720S, dévoilée au salon automobile de Genève.

A voiture exceptionnelle, prix exceptionnel. McLaren vient de donner le tarif indicatif pour son hypercar 3 places avec moteur hybride ultra performant (on sent déjà que cela va coûter cher). Ce modèle attendu pour 2019 et jusqu'ici connu sous le nom de code BP23 (explication ici) sera ainsi vendu à partir de 2 millions de livres sterling, soit un peu plus de 2,3 millions d'euros.

Cela représente plus de 9 fois le prix de base de sa dernière 720S, dévoilée à Genève et vendue à partir de 250.000 euros environ. On reste toutefois "proche" des prix pratiqués par ces futures concurrentes: l'Aston Martin Valkyrie, ex-AM-RB001 (environ 2 millions d'euros) et l'AMG "Project One" (près de 2,7 millions d'euros). Soit quelques 720S d'écarts seulement!

Production limitée à 106 exemplaires

Avec un tel tarif, on en viendrait presque à espérer un effondrement de la monnaie britannique suite au Brexit pour rendre l'hypercar plus abordable dans les pays de la zone euro, dont la France. Il ne sert toutefois à rien de scruter le cours de la livre sterling, puisque tous les exemplaires ont déjà été réservés, selon McLaren. Comme son illustre ancêtre, la McLaren F1, cette nouvelle hypercar sera produite à seulement 106 unités. 

La plus performante des McLaren

A Genève, le patron de McLaren Mike Flewitt a indiqué à nos confrères de Top Gear UK que cette nouvelle "Hyper-GT" serait la plus rapide des McLaren (avec un doute s'il s'agira de la meilleure performance en termes de vitesse de pointe ou d'accélération de 0 à 200, à 300... voire plus).

Et pour y parvenir, la BP23 fera appel à un moteur V8 de 4 litres associé à une motorisation électrique, avec une puissance supérieur à la P1 qui affichait un total de 916 chevaux. Dans son communiqué annonçant son tarif, la marque britannique évoque également "la plus aérodynamique des McLaren homologuées pour la route". 

Julien Bonnet, avec Top Gear