BFM Business

McLaren développe une "Hyper-GT" pour succéder à la F1

McLaren prépare une "Hyper-GT" aussi prometteuse que la F1 des années 90.

McLaren prépare une "Hyper-GT" aussi prometteuse que la F1 des années 90. - Top Gear BBC

Attendue pour 2019, la McLaren BP23 sera une hypercar trois places faisant la part belle au luxe. Avec sa motorisation hybride, la marque britannique évoque tout simplement le véhicule le plus puissant de son histoire.

Vous vous souvenez de la McLaren F1? Ce bolide conçu pour être "la meilleure voiture de série jamais construite" reste l'un des modèles les plus mythiques des années 90. Et, bonne nouvelle, McLaren s'en souvient aussi et vient de dévoiler un premier teaser de son prochain modèle - "la première Hyper-GT au monde". Et si cette première image vue de haut se veut mystérieuse, on comprend tout de même que cette nouvelle bombe reprendra la fameuse configuration trois places de la F1.

Le teaser de McLaren pour sa future Hyper-GT
Le teaser de McLaren pour sa future Hyper-GT © Top Gear BBC

Une pépite signée MSO

On sait également que le projet s'appelle BP23 (pour "Bespoke Project 2, 3 seats" qu'on peut traduire par "Projet sur mesure numéro 2, trois sièges). C'est la division MSO (McLaren Special Operations), son préparateur maison, qui se voit confier la tâche d'assembler cette Hyper-GT. Comme la F1, seulement 106 exemplaires sont prévus. Et comme c'est souvent le cas aujourd'hui pour les modèles d'exception, ils ont tous été déjà commandés. Dommage si vous aviez le million de livres sterling à débourser (environ 1,16 million d'euros). 

Une motorisation hybride surpuissante

Avec sa motorisation hybride, il s'agira tout simplement de la McLaren la plus puissante de l'histoire. On n'en sait pas vraiment plus mais quand on sait que la P1 hybride offrait déjà une puissance de 916 chevaux, on ne se fait pas trop de souci. Mais la bombe offrira également "le plus haut niveau de raffinement, permettant d'envisager de longs voyages à trois", a précisé le dirigeant de McLaren Mike Flewitt. D'après la marque, le conducteur, placé au centre, sera enveloppé dans une mince pellicule de carbone. Les portes dièdres de la F1 seront également au rendez-vous mais motorisées, car au XXIe siècle, on ne va pas se donner la peine de rabattre soi-même sa portière. 

Décollage prévu pour 2019?

Mais sortons du rêve pour rentrer dans la réalité. Le travail de conception a commencé - c'est sûr que la photo teasing laisse encore pas mal de place à l'interprétation - et chacun des 106 exemplaires sera ensuite conçu main dans la main avec le client pour la partie personnalisation du design. Il faudra également penser à un nom un peu plus sexy que le code postal "BP23" lors du lancement des premiers exemplaires en 2019. 

Julien Bonnet, avec Top Gear