BFM Business

Confinement: les excès de vitesse se multiplient sur les routes désertes

Le trafic extrêmement fluide pendant cette période de confinement donne de mauvaises idées à certains conducteurs. Plusieurs ont été flashés ces derniers jours bien au-dessus des limites autorisées, alertent les gendarmes.

Les routes désertées par la circulation automobile depuis le début du confinement donnent de mauvaises idées à certains conducteurs. Les forces de l'ordre, mobilisées en particulier pour le contrôle des attestations dérogatoires pour les sorties autorisées, signalent en effet une multiplication des grands excès de vitesse. 

C'est justement lors des premières opérations de contrôle que les gendarmes ont remarqué des vitesses plus élevées que d'habitude, explique Olivier Faure, capitaine de l'Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de l'Essonne, au Parisien.

Des grands excès de vitesse plus fréquents

De quoi justifier la reprise des opérations de lutte contre les excès de vitesse, avec de nombreux automobilistes rapidement pris dans les filets des gendarmes. "Une douzaine de vitesses supérieures de 40 à 50km/h à la limitation autorisée" est relevée en moyenne tous les jours d'après le capitaine de l'Escadron, avec "six vitesses supérieures de 50km/h à la limitation", soit plus qu'en temps normal.

Samedi dernier notamment, deux motards se sont faits remarquer avec des vitesses mesurées à 188km/h et 255km/h sur une route limitée à 90. "Les deux motos ont été saisies dans l'attente du jugement des deux hommes", note Le Parisien. Au total, quatre permis ont été suspendus ce jour-là, après les quinze de la veille.

En Vendée, les gendarmes s'indigent aussi du comportement de certains automobilistes.

"Depuis le début du confinement, certains usagers profitent de la circulation faible pour s’exonérer des limitations de vitesse prescrites par le code de la Route", souligne un post du compte Facebook de la gendarmerie de Vendée, citant les deux "champions du jour".

Le premier roulait à 127km/h au lieu de 80. Il ne disposait pas d'une raison valable de sortir de chez lui et a été contrôlé avec un taux d'alcoolémie délictuel. De quoi rappeler le profil d'un autre conducteur arrêté la semaine dernière en Eure-et-Loir, alors qu'il se rendait en Bretagne "nettoyer son bateau". Le second, sobre et qui disposait bien d'une attestation pour aller faire des courses, était visiblement un peu trop pressé puisqu'il a lui été flashé à 149km/h, toujours sur une route limitée à 80km/h.

"Ce type de comportement a été rapporté dans d'autres départements français, comme dans le Gers ou en Seine-Maritime, par des gendarmes exaspérés et inquiets", indique un article de France 3 Pays de la Loire.

A 252km/h sur la rocade bordelaise

Sur la rocade bordelaise, limitée à 90 km/h, les gendarmes ont également constaté des dépassements de vitesse inhabituels, indique Sud Ouest. Dans les filets des forces de l'ordre, un jeune homme de 28 ans flashé à 252km/h. Son permis probatoire lui a été retiré.

Si vous prenez le volant pendant cette période de confinement, pensez donc bien à redoubler de vigilance. Surveillez votre compteur de vitesse... et les autres conducteurs. Ces derniers peuvent en effet faire preuve d'imprudence dans les conditions "optimales" de circulation actuelles, qui ne transforment pas pour autant la route en circuit automobile. Les gendarmes seront là pour vous le rappeler.

Julien Bonnet