BFM Business

Et si vous vous offriez un concept-car DS?

S'offrir un exemplaire unique de l'E-Tense, roulant, mais non immatriculable? C'est possible, si l'on en croit le patron de DS.

S'offrir un exemplaire unique de l'E-Tense, roulant, mais non immatriculable? C'est possible, si l'on en croit le patron de DS. - Fabrice Coffrini - AFP

Via Twitter, le patron de DS Yves Bonnefont met en vente le concept E-Tense, une GT électrique de plus de 400 chevaux. Aucun tarif n’est communiqué, le futur acquéreur doit coller à l’image de la marque et présenter un projet séduisant autour du concept.

Si DS lance actuellement son premier grand SUV, le DS7 Crossback, la marque premium du groupe PSA teste également un lancement plus inédit. Le directeur général de DS Yves Bonnefont propose via son compte Twitter l’acquisition du concept E-Tense, sa GT électrique.

DS, le haut de gamme à la française

L’E-Tense avait été dévoilé au salon de Genève (Suisse) en mars 2016. "A l’époque, nous avons eu des demandes, pour des passionnés d’art par exemple, pour savoir s’il serait fabriqué", rappelle-t-on chez DS. Look agressif et anguleux, teinte inédite, le concept a tout de la GT avec seulement 1,30 mètre de hauteur (un tout petit peu plus que l’Alpine), pour 4,70 mètres de haut.

Sous le capot, l’E-Tense reprend une machine électrique venue de la Formula E, avec l’équivalent de 402 chevaux et un couple de 516 Nm, ce qui promet de belles accélérations. DS a travaillé avec des maisons de luxe comme le maroquinier Moynat pour le dimension haut de gamme de son coupé. Le constructeur se revendique en effet comme "LE" constructeur premium, garant du savoir-faire à la française. C’est ce positionnement que vend DS avec le concept E-Tense. DS est actuellement en pleine construction de son image de marque, et après le lancement du DS7 Crossback, la marque souhaite faire parler d’elle. Commercialiser le concept E-Tense, sous la forme d’un exemplaire unique, autour d’un projet inédit, fait partie de ce mouvement.

DS n’a fixé aucun prix, au futur acquéreur de proposer un montant, mais surtout un projet autour du concept. La marque ne donne pas de délai, et compte privilégier "une belle histoire". Un peu à l’image de Ford, qui commercialise sa supercar GT sur lettre de motivation, ou comme Citroën, qui a vendu aux enchères début décembre une soixantaine de voitures de son fond privé. En revanche, si le concept est roulant (DS avait même organisé des essais l'été dernier pour la presse), l'E-Tense ne peut être immatriculé. Son utilisation sera réservée aux circuits.

PSA, laboratoire de la vente automobile

Si ce projet de vente inédite se veut un projet 100% maison, explique-t-on chez DS, il s’inscrit également dans une dynamique propre à PSA. Le groupe cherche en effet à s’imposer comme un fournisseur de services automobiles, et plus uniquement comme un constructeur généraliste. Investissement dans des start-up, vente via internet de voiture, ou plateforme de mobilités aux Etats-Unis avec Free2Move, PSA cherche actuellement un nouveau modèle économique.

Pauline Ducamp