BFM Auto

Chine: ces places de parking réservées aux femmes font polémique

Deux stations service en Chine ont créé des places de stationnement réservées aux femmes, avec un marquage rose et une forme de talon pour la signalétique.

Deux stations service en Chine ont créé des places de stationnement réservées aux femmes, avec un marquage rose et une forme de talon pour la signalétique. - Weibo via The Drive

Deux stations-service en Chine ont créé des places de stationnement réservées aux femmes. Signe distinctif: elles disposent d'un marquage rose accompagné d'un symbole de talon sur un emplacement plus large qu'une place standard.

C'est une initiative qui fait polémique: en Chine, deux stations-service viennent d'inaugurer des places de stationnement réservées aux femmes. Il est plutôt simple de les repérer, vu leur imposant marquage rose, accompagné d'un symbole évoquant un escarpin. Et elles font également 3,2 mètres de large, soit 50% de plus que la taille standard des places de stationnement en Chine, rappelle le site spécialisé The Drive, citant une information initialement publiée par le média chinois Xinhua.

"Pratique pour faire les courses"

Cet emplacement XXL semble suggérer que les femmes auraient besoin de plus d'espace pour se garer - ce qui, faut-il le rappeler, est une idée reçue sexiste.

"Ces emplacements de stationnement réservées aux femmes sont plus proches des sorties du parking et des systèmes de vidéosurveillance, ce qui est plus pratique pour les conductrices qui souhaitent faire une pause ou des courses, et ce qui est beaucoup plus sûr, en particulier la nuit", précise Fan Hongying, manager de la station-service, et accessoirement... une femme.

Sexiste ou pas sexiste?

Certains internautes chinois ont dénoncé sur le réseau social chinois Weibo une preuve évidente de sexisme. Mais tout le monde n'est pas de cet avis. Des femmes ont notamment soutenu cette initiative, perçue comme une prise en compte des besoins particuliers d'une population donnée, et que la voir comme une discrimination sexiste était une réaction exagérée. Un sondage en ligne auquel ont participé 1.700 internautes confirme cette tendance, avec 63,7% de personnes estimant que ces places réservées aux femmes étaient une bonne idée. 

L'idée de ces emplacements dédiés n'est pas nouvelle en Asie: deux centres commerciaux en avaient déjà installés en Chine, indiquait Libération en 2014, rappelant également que le gouvernement sud-coréen avait fait repeindre quelque 5.000 places en rose depuis 2009.

L'exemple du quota allemand

Plus proche de la France, l'exemple allemand interpelle. Depuis 1998, des parkings disposent en effet de "Frauenparkplätze" (places de parking dédiées aux femmes) en réponse à une demande... du ministère de l'Equité des Sexes. Dans certains Länder, la loi impose même un quota minimum de 5% (et jusqu'à 30% dans l'Etat de Brandebourg par exemple), expliquait fin 2017 le magazine de France 2 Complément d'enquêtes. Dans l'exemple pris dans le reportage, un parking d'un centre commercial de la ville de Nuremberg (Bavière), point de rose ou de talon mais simplement une indication "Frauen" (femmes en allemand) sur des panneaux et des places plus larges, proches des sorties et surveillées pour prévenir d'éventuelles agressions.

L'échange entre la journaliste française et la fonctionnaire chargée de l'urbanisme de la ville reflète bien la divergence des points de vue à ce sujet. Là où l'une perçoit ces emplacements plus larges comme une attaque sexiste, l'autre défend une initiative visant à simplifier la vie de personnes "souvent avec les enfants, les sacs ou les poussettes". Juste à côté des places pour femmes, on trouve celles réservées aux personnes handicapées... "Ce sont deux catégories de la population qui ont besoin d'être plus proches de la sortie", répond simplement la fonctionnaire.

Des places "famille" en France 

Si en France, on ne trouve pas de places réservées aux femmes (à l'exception de certaines villes du Grand Est comme Mulhouse), des emplacements dédiés aux "familles" ont fait leur apparition dans certains parkings. Les centres commerciaux et supermarchés les présentent ainsi comme des emplacements plus larges, non pour les personnes ayant des difficultés à se garer, mais bien pour faciliter le chargement des courses et l'entrée ou la sortie des enfants par exemple. Le tout en évitant de rayer la portière du voisin, ce qui ravirait notre conducteur britannique adepte du stationnement sur deux places pour préserver sa carrosserie (voir lien ci-dessous). Reste à savoir si les automobilistes sauront respecter ces emplacements fondés sur une certaine discipline individuelle. Un problème qui se pose déjà pour les places réservées aux handicapés ou aux véhicules électriques qui se rechargent.

Une place estampillée "Famille".
Une place estampillée "Famille". © -
Julien Bonnet