BFM Business

Cette supercar dévoilée par surprise aux 24 Heures du Mans

La Boreas ne sera produite qu'à 12 exemplaires.

La Boreas ne sera produite qu'à 12 exemplaires. - DSD Design & Motorsport

C'est un peu dans l'indifférence générale que la Boreas hybride a été dévoilée au Mans, devant l'hospitalité Michelin, en marge des 24 Heures ce week-end. On vous dit tout ce qu'il faut savoir sur cette "bomba latina" signée par l'Espagnol DSD Design & Motorsport et dont la production sera limitée à 12 exemplaires.

Aux 24 Heures du Mans, il y a du beau monde sur la piste... mais aussi en coulisses. Devant l'hospitalité Michelin, juste derrière la chicane Ford, une supercar a en effet attiré de nombreux curieux. Sous un soleil de plomb, sa belle carrosserie bleue et son profil ultra-sportif avaient en effet de quoi hypnotiser un public a priori fan de grosses cylindrées. Une belle carrosserie bleue inconnue du grand public...

Une mystérieuse supercar hybride

Oui, car hormis la page Facebook de l'entreprise espagnole qui mène ce projet, DSD Design & Motorsport, et un petit tweet du compte officiel de Michelin Motorsport, la belle sportive semble bien cacher son jeu. Il faut dire que le spécialiste des pneumatiques français était déjà bien occupé avec les nombreux participants des 24 Heures du Mans dont il est le fournisseur officiel et son célèbre Bibendum qui s'est chargé du "clapping" avec le public.

Heureusement, une petite pancarte placée devant la mystérieuse supercar était là pour nous renseigner. Il s'agit donc de la Boreas, une toute nouvelle supercar qui faisait sa première.

L'arrière impressionnant de cette supercar avec de nombreux éléments en fibre de carbone
L'arrière impressionnant de cette supercar avec de nombreux éléments en fibre de carbone © DSD Design & Motorsport

La Boreas est une hybride rechargeable aux performances annoncées comme assez incroyables. Elle vise en en effet une vitesse de pointe de 380 km/h et un 0 à 100 km/h expédié en 2,8 secondes. En mode 100% électrique, son autonomie est loin d'être ridicule avec 100 km en mode tout électrique.

On ne dispose pas vraiment de détails concernant sa motorisation centrale arrière, mais la puissance totale avec le bloc électrique serait de 1000 chevaux. Placé sur le train avant, le moteur électrique autorise alors la Boreas à disposer de quatre roues motrices. Elle sera proposée avec une boite automatique AMT 7 vitesses.

Les technologies seront développées avec des références du secteur, dont Michelin. Le châssis, la carrosserie, l'aérodynamique et l'intérieur seront faits maison, précise le panneau des "specs". Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, la Boreas soigne en effet ses attributs de supercar futuriste, avec des rétroviseurs caméras, des plaquettes de frein géante en carbone et des étriers verts fluo.

La Boreas dispose de rétroviseurs caméras pour minimiser la résistance à l'air
La Boreas dispose de rétroviseurs caméras pour minimiser la résistance à l'air © DSD Design & Motorsport

12 exemplaires uniquement

Mais pourquoi s'appelle-t-elle Boreas? Il s'agit d'une référence au dieu grec des vents du nord (Borée en français, d'où les aurores boréales). Une allusion qui devrait plaire à un des ses futurs concurrents venus des contrées nordiques, le suédois Koenigsegg. 

Et ce dieu aurait eu 12 enfants, soit exactement le nombre d'exemplaires prévus de Boreas. Cette "bomba latina", également présentée comme la "Pagani espagnole", sera présente au prochain festival de Goodwood qui se tiendra du 29 juin au 2 juillet. 

Julien Bonnet