BFM Auto

Cette inédite Audi RS6 Avant est plus puissante qu'une Bugatti Veyron

Les "sorciers" d'ABT Sportsline ont greffé un bloc électrique au 4.0 V8 biturbo de l'Audi RS6 Avant gonflé à 718 chevaux.

Les "sorciers" d'ABT Sportsline ont greffé un bloc électrique au 4.0 V8 biturbo de l'Audi RS6 Avant gonflé à 718 chevaux. - ABT Sportsline

Avec 1018 chevaux sous le capot, le break de chasse Audi revu et corrigé par des préparateurs allemands vient chasser sur les terres des hypercars.

On la croirait tout droit sortie du dernier volet de la saga Fast and Furious. Avec sa livrée associant gris mat, noir mat et vert flashy, l'Audi RS6 Avant revue et corrigée par le préparateur ABT Sportsline en impose côté style. Mais c'est bien évidemment sous le capot de ce break familial que les modifications les plus spectaculaires ont eu lieu. Comme nous l'indique sa fiche technique. Celle-ci affiche fièrement une puissance maximale de 1018 chevaux pour 1291 Nm de couple !

Autrement dit, le moteur de cette RS6 Avant développe 17 chevaux de plus que celui de la célèbre Bugatti Veyron, fabriquée entre 2005 et 2015 dans les ateliers de Molsheim (Bas-Rhin). Pour rappel, cette autre production du groupe Volkswagen est capable d'abattre le 0 à 100 km/h en 2,5 secondes. 

Pour atteindre de telles performances sur la RS6 Avant, les sorciers d'ABT Sportsline n'ont pas greffé sur le break Audi le bloc moteur de la Veyron. C'eût été trop simple. Les ingénieurs motoristes ont procédé par étapes.

La magie de la fée électricité

Ces derniers ont tout d'abord gonflé le 4.0 V8 bi-turbo de série, faisant passer sa puissance de 560 chevaux à 695 chevaux. L'Audi RS6 Avant étant équipée en série de la transmission intégrale Quattro (permettant de répartir le couple sur les quatre roues du véhicule), ils ont ensuite installé sur le train arrière un puissant moteur électrique délivrant 284 chevaux.

Contrairement aux véhicules hybrides classiques -de style Toyota Prius- ici les deux moteurs ne fonctionnent pas simultanément. La RS6 Avant fonctionne avant tout avec son bloc thermique. Le moteur électrique étant actionné à la demande par le pilote grâce à une touche située sur le volant. Ainsi préparée, cette inédite Audi RS6 Avant hybride tombe le 0 à 100 km/h en 3,4 secondes et peut atteindre les 320 km/h de vitesse maxi.

Certainement plaisante sur circuit, mais fortement inadaptée aux routes françaises bidirectionnelles sans séparateur central désormais limitées à 80 km/h, cette Audi RS6 Avant revue et corrigée par ABT Sporsline ne dépassera pas le stade de concept-car.

Antonin Moriscot avec TopGear