BFM Auto

80km/h : que risquez-vous en cas d’excès de vitesse ?

La nouvelle limitation est en vigueur depuis ce matin. Si les forces de l’ordre misent aujourd’hui sur la prévention, plus de 1.800 radars automatiques sont eux déjà calibrés à 80 km/h. Sans aucune tolérance au premier jour de la mesure.

La limitation de vitesse à 80km/h est en vigueur depuis ce matin sur plus de 460.000 kilomètres de routes nationales et départementales. Cette nouvelle limitation de vitesse est devenue la règle sur ces routes à double sens sans séparateur central, comme les 50km/h en ville ou les 130km/h sur autoroute.

Depuis ce matin, les forces de l’ordre font de la prévention sur de nombreuses routes départementales ou nationales, afin d’être sûr que tous les automobilistes ont bien la mesure en tête.

"Cela passe par une information, une sensibilisation, et cette sensibilisation passe par une remise de flyers, qui expliquera tout sur la nouvelle mesure, et l’échange direct avec les conducteurs pour leur expliquer la mesure, et le bien-fondé de la mesure", confiait ce matin au micro de BFM TV Frédéric Beretti, commandant de l’Escadron Départemental de Sécurité Routière de Seine-et-Marne.

Des radars automatiques déjà calibrés à 80km/h

L’échange direct ne sera en revanche pas possible avec les radars automatiques. Les 1.870 cabines (selon des chiffres du magazine AutoPlus) présentes sur des routes désormais limitées à 80km/h ont toutes été mises à jour dès ce matin, minuit et une minute.

Attention donc à ne pas dépasser la nouvelle limitation car la contestation ne sera pas possible, hors cas exceptionnel comme une erreur de panneau, même si vous n’étiez pas au courant, ou que votre GPS n’était pas à jour. Et la sanction peut faire très mal.

Du retrait d’un point à la suspension de permis

Ainsi, pour un excès de vitesse à 100km/h au lieu de 80, vous risquez le retrait d’un point, et une amende forfaitaire de 68 euros.

Si votre vitesse se situe de 20 à 30km/h au-dessus de la limite autorisée, l’amende augmente. Ainsi, si vous êtes pris à 107km/h, au lieu de 80, il vous en coûtera 2 points et 135 euros d’amende.

Cette amende reste valable lorsque l’excès de vitesse dépasse les 30, 40 et jusqu’à 49km/h au-dessus de la limite. En revanche, l’automobiliste risque de perdre 3 points, pour un excès de vitesse égal à 30km/h et inférieur à 40km/h.

Si l’excès de vitesse est égal à 40km/h et inférieur à 50km/h, il risque alors de perdre 4 points. Ces grands excès de vitesse peuvent aussi le mener devant les tribunaux. Le contrevenant risque alors jusqu’à 3 ans de suspension de permis, l’obligation d’effectuer un stage et la confiscation immédiate du permis (pour une infraction commise à 40km/h et inférieur à 50km/h).

Les cas de très grands excès de vitesse (égal ou supérieur à 50km/h) sont eux sanctionnés d’une amende forfaitaire de 1.500 euros, un retrait de 6 points. Le juge peut également suspendre le permis de conduire pendant 3 ans, avec confiscation immédiate du permis comme du véhicule.

Pauline Ducamp