BFM Business

Carburants: la hausse de l'euro face au dollar fait enfin baisser les prix à la pompe

Les prix du carburant vont-ils poursuivre leur baisse dans les stations-services, après l'effondrement sur les marchés du brut?

Les prix du carburant vont-ils poursuivre leur baisse dans les stations-services, après l'effondrement sur les marchés du brut? - AFP

Les prix de l'essence et du gazole ont assez nettement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi. En cause, la nette remontée ces dernières semaines de l'euro face au dollar, la devise utilisée pour payer le pétrole.

Après plusieurs semaines de hausses consécutives, les prix des carburants ont enfin reculé en France d'après les données publiées lundi par le ministère de la Transition écologique.

Des baisses notables

Le gazole, carburant le plus vendu dans le pays, valait 1,2353 euro par litre, s'affichait en baisse de 1,21 centime par rapport à la semaine précédente.

L'essence super sans plomb 95 s'est pour sa part vendue en moyenne à 1,3275 euro, en recul de 1,82 centime. Quant au prix au litre du SP95-E10, qui contient jusqu'à 10% d'éthanol, il a baissé de 1,52 centime, à 1,3213 euro. Enfin, le SP98 était vendu 1,3991 euro, soit 1,25 centime de moins.

Les prix des carburants à la pompe varient continuellement fonction de plusieurs paramètres comme le cours du pétrole, le taux de change euro-dollar, le niveau des stocks de produits pétroliers et de la demande.

Le plongeon des cours du baril au printemps brièvement passé sous les 20 dollars, en raison du confinement et de la fermeture des frontières, avait fait baisser les prix. Ils étaient remontés par la suite, les cours du baril ayant doublé depuis leur plus bas historique. Mais la baisse du dollar par rapport à l'euro vient d'inverser la tendance, expliquant cette baisse bienvenue pendant les vacances.

J.B. avec AFP