BFM Business

Carburant: les prix à la pompe continuent d’augmenter

Le prix du gazole, carburant le plus vendu, valait 1,1854 euro par litre, en hausse de 0,86 centime par rapport à la semaine précédente.

Le prix du gazole, carburant le plus vendu, valait 1,1854 euro par litre, en hausse de 0,86 centime par rapport à la semaine précédente. - FRANCK FIFE / AFP

Le prix du gazole, carburant le plus vendu, valait 1,1854 euro par litre, en hausse de 0,86 centime par rapport à la semaine précédente.

Alors que les Français sont un peu plus nombreux à avoir repris leur véhicule cette semaine, avec la phase 2 du déconfinement enclenchée ce mardi, les prix du carburant continuent de grimper dans les stations-service.

Trois centimes de plus en deux semaines pour le gazole

Selon les dernières données du ministère de la Transition écologique et solidaire, le prix du gazole a très légèrement augmenté, atteignant en moyenne 1,1854 euro par litre, soit une hausse de 0,86 centime par rapport à la semaine précédente.

En deux semaines, le prix du litre a augmenté de 3 centimes. La semaine du 15 mai, les automobilistes payaient leur litre de gazole 1,1578 euro, son prix le plus bas cette année. Le gazole avait chuté pendant douze semaines consécutives, dans le sillage des cours du pétrole qui se sont effondrés avec la crise sanitaire, avant d'amorcer un rebond à la mi-mai.

L’essence sans-plomb 95-E10 a aussi vu ses prix grimper de 1,80 centime la semaine dernière, à 1,2666 euro, en moyenne. Cette hausse reste cependant contenue pour le moment. Actuellement, les prix du carburant sont entre 26 et 30 centimes plus bas que début janvier. Au début de l’année, les prix du carburant étaient au plus haut.

Une reprise qui suit celle de l’économie

Les cours du pétrole se sont effondrés avec la pandémie de Covid-19, qui fait chuter la demande avec le ralentissement de l'activité économique, notamment dans les transports. Ils se sont toutefois repris dernièrement dans un climat plus optimiste, portés par la baisse de l'offre et les espoirs d'une reprise de la demande.

Pauline Ducamp