BFM Auto

Autopilot: comment ce DJ américain en Tesla échappe à la justice

Surpris par un policier alors qu'il roulait les pieds à l'extérieur de sa Model S, ce DJ américain a finalement échappé à la sanction.

Surpris par un policier alors qu'il roulait les pieds à l'extérieur de sa Model S, ce DJ américain a finalement échappé à la sanction. - Capture d'écran Blast

Un DJ américain avait écopé d'une amende alors qu'il roulait très lentement, téléphone en main et pieds à la fenêtre, avec le système semi-autonome de sa Tesla activé. Une sanction finalement annulée. Mais pas, comme l'affirmait l'artiste, en mettant en avant les capacités exceptionnelles de son véhicule.

Avec une voiture qui sait se débrouiller toute seule dans certaines situations, il peut être très tentant de faire n'importe quoi. C'est exactement ce qu'a fait un DJ américain au volant de sa Tesla Model S.

L'Autopilot trop parfait pour être sanctionné? Pas vraiment...

L'an dernier, Klypso roulait tranquillement sur une autoroute avec le système de conduite semi-autonome de son véhicule activé, comme il le raconte au site The Blast. L'occasion de se filmer téléphone en main, pieds à la fenêtre... jusqu'à ce qu'un policier à moto arrive à son niveau, comme on peut le voir dans la vidéo mise en ligne par le site américain. Logiquement, DJ Klypso a écopé d'une amende pour téléphone au volant assorti d'une vitesse dangereuse compte tenu des conditions de circulation. 

L'histoire aurait pu en rester là mais la sanction a finalement été annulée par un tribunal de Los Angeles. Le DJ a commenté cette décision en laissant entendre qu'il avait réussi à convaincre le juge que sa Tesla était parfaitement capable de conduire toute seule et d'adapter sa vitesse sans intervention humaine. De quoi faire jurisprudence pour tous les prochains conducteurs de voitures semi-autonomes irresponsables? Heureusement non: le tribunal a en effet précisé que la sanction avait été annulée car l'officier de police ne s'était tout simplement pas présenté le jour du jugement. 

La Tesla qui ne prend pas d'amende... pour bientôt

Pour rappel, en France, ce type de comportement vous expose à une amende de 35 euros pour la conduite "sans les mains". Le téléphone au volant est de son côté puni d'une amende de 135 euros et du retrait de 3 points sur le permis de conduire. A partir de 2019, la sanction sera renforcée en cas d'infraction commise alors que le conducteur téléphone, comme ne pas laisser la priorité à un piéton, ou alors ne pas mettre son clignotant pour tourner. Le conducteur s'exposera alors à une suspension de permis

Face aux abus de certains conducteurs, Tesla avait introduit un système de suspension temporaire de l'Autopilot en 2016. Si le conducteur ne remet pas assez rapidement ses mains sur le volant lors d'une alerte, il ne peut plus activer la fonction semi-autonome jusqu'au prochain arrêt.

Mais avec les ambitions de Tesla qui compte faire de son Autopilot un système 100% autonome, capable de se déplacer sans personne à bord, il y a bon espoir pour qu'elle puisse un beau jour éviter bel et bien certaines amendes. En 2015, la marque avait ainsi publié une vidéo (à revoir ci-dessus) montrant ce que pourrait donner une réaction de l'intelligence artificielle du véhicule à l'approche d'un policier voulant lui mettre une amende pour stationnement non-payé. Reste à savoir si face aux redoutables voitures flasheuses, la voiture autonome saura trouver la parade!

Julien Bonnet