BFM Var
Var

Var: un homme grièvement blessé à coups de couteau à Bandol, un père et son fils interpellés

Un badge de la police sur une veste (illustration)

Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP

Une rixe a éclaté route de Beausset, à Bandol, à la suite d'un différend entre automobilistes. Un jeune homme de 21 ans a reçu plusieurs coups de couteau. Deux suspects ont été placés en garde à vue.

Un jeune homme entre la vie et la mort. Les forces de l'ordre ont été mobilisées, ce dimanche, aux alentours de 18h, pour une rixe entre automobilistes à Bandol, a appris BFM Toulon Var de sources policières. Sur place, les policiers de Sanary ne retrouvent alors qu'une voiture abandonnée. Selon un témoin, un homme aurait reçu plusieurs coups de couteau avant de se rendre à l'hôpital, les deux suspects, quant à eux, auraient pris la fuite.

Peu de temps après, l'hôpital de La Seyne alerte les policiers, leur apprenant qu'il vient de prendre en charge un homme de 21 ans, ayant "reçu dix coups de couteau et que son pronostic vital est engagé".

Deux suspects interpellés

En début d'après-midi, les nouvelles sont rassurantes du côté du jeune homme hospitalisé. "La victime a été hospitalisée et ses jours ne sont plus en danger", indiquent les services du parquet.

Selon nos informations, des documents retrouvés dans le véhicule abandonné ont permis aux policiers de remonter jusqu'à deux individus. Les deux suspects, un père et son fils, âgés de 41 et 17 ans, sont connus des services de police.

Selon le parquet, l'auteur des coups de couteau serait le jeune homme âgé de 17 ans. "Le mis en cause dont le casier judiciaire est vierge est néanmoins connu de la justice et avait été condamné le 9 septembre dernier à 8 mois d’emprisonnement assortis d’un sursis probatoire pour des faits de détention de produits stupéfiants, vol aggravé et extorsion".

"Il semblerait que les faits trouvent leur origine dans un contentieux antérieur", précise le parquet ce lundi après-midi.

Interpellés à leur domicile, les deux individus ont été placés en garde à vue au commissariat de Sanary.

Laury Holste et Alexandra Gonzalez