BFM Var

Risque "très sévère" d'incendie: des massifs forestiers fermés dans le Var, les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône

Les pompiers face au risque d'incendie dans le sud-est de la France.

Les pompiers face au risque d'incendie dans le sud-est de la France. - BFMTV

La sécheresse et les vents font craindre aux autorités des départs de feu dans plusieurs dizaines d'espaces verts ce lundi.

Chaque été, la sécheresse et les vents violents qui soufflent sur le sud de la France rendent les espaces verts particulièrement vulnérables. Cette année ne fait pas exception, en témoignent les différents incendies observés ce week-end dans la région. Face à un risque "très sévère" de feux de forêts ce lundi, les préfectures du Var, des Alpes-Maritimes et des Bouches-du-Rhône ont restreint l'accès à certains secteurs boisés.

>Var

Dans le département du Var, l'interdiction s'applique à "tous les massifs forestiers, sauf le plateau de Canjuers", ont indiqué les autorités sur Twitter. Les Monts toulonnais, la Sainte-Baume, le Haut-Var, la corniche des Maures, les Maures, le Centre-Var, l'Estérel et les îles d'Hyères sont dès lors temporairement inaccessibles aux visiteurs.

>Bouches-du-Rhône

Dans les Bouches-du-Rhône, la préfecture a pris la décision de fermer l'accès à neuf espaces en raison des risques d'incendie. Il s'agit des massifs du Montaiguet, des Collines de Gardanne, du Regagnas, de l'Étoile, du Garlaban, de la Sainte-Baume, des Calanques, de la Marcouline et du Cap Canaille.

Dans les Alpes-Maritimes, les restrictions concernent uniquement le massif de l'Estérel-Tanneron. L'accès y est ainsi interdit "sur les communes d’Auribeau-sur-Siagne, Mandelieu-la Napoule, Pégomas, Peymeinade, Théoule-sur-Mer et Le Tignet", précise la préfecture du département.

En plus des interdictions d'accès, des consignes de sécurité sont en vigueur dans ces trois départements. Les préfectures invitent à ne procéder à aucun brûlage, à ne pas jeter de mégots de cigarette, à ne pas utiliser d'outils pouvant provoquer des étincelles, à ne pas faire de barbecue et à ne pas toucher aux fils électriques tombés au sol.

Les sapeurs-pompiers appellent pour leur part toute personne assistant à un départ de feu à contacter le 18 ou le 112 et à essayer d'éteindre les flammes avec de la terre, du sable ou de l'eau, sans toutefois prendre de risques. Et les secours d'insister: "Au-delà de 1,5 mètre de hauteur de flammes, je suis en danger".

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions