BFM Var
Var

Rénovation thermique, éclairage public réduit: la Ville de Hyères passe à la sobriété énergétique

Confrontée à un triplement de sa facture en l'espace de deux ans, la municipalité mise sur une batterie de mesures pour réaliser des économies.

Quatre millions d'euros. Tel est le montant dont va devoir s'acquitter la mairie de Hyères pour l'ensemble de sa consommation énergétique en 2022. Un chiffre qui a subi une multiplication par trois en l'espace de deux ans. En cause, notamment: l'invasion de l'Ukraine et les sanctions prononcées à l'égard de la Russie.

Comme l'ensemble des collectivités, la commune varoise fait face au défi de la sobriété énergétique. Avec, au premier plan, la question du chauffage.

Dans l'immédiat, la Ville prévoit de diminuer d'un degré la température dans les écoles, les gymnases et les bureaux, pour une économie d'énergie estimée à 10%. Mais c'est surtout sur le long terme que Jean-Pierre Giran, le maire, souhaite agir.

13 millions d'euros pour rénover les bâtiments

En ce sens, un vaste programme de rénovation thermique a été voté. "Une opération qui va durer cinq ou six ans, qui va mobiliser 13 millions d'euros, résume l'édile au micro de BFM Toulon Var. Nous commencerons l'année prochaine par les écoles, pour 2,5 millions d'euros."

Et d'ajouter: "On peut estimer que cela permettra à terme d'économiser 40 à 50% de l'énergie dépensée dans ces bâtiments". De quoi se mettre en conformité avec un décret gouvernemental, qui impose de telles économies d'ici à 2030.

Pour cibler au mieux ses besoins, la Ville s'est dotée d'un logiciel conçu par société Lowit. Isolation, double-vitrage, chaudière à gaz, pompe à chaleur, etc: l'outil propose des simulations permettant ensuite de réaliser les travaux adaptés.

"Il y a ce style de scénarios envisageables, qui permettent ensuite d'avoir une vision globale et de connaître son parc de bâtiments, de connaître ses consommations et d'ensuite engendrer des actions efficaces, avec des investissements qui sont réfléchis dans le temps", explicite Cécile Postifferi, responsable de la communication de l'entreprise.

Près de la moitié des illuminations éteintes à minuit

Pour la Ville, la diminution de la consommation électrique passe également par davantage d'investissements dans le photovoltaïque et par l'extinction de certains éclairages. Au premier chef, les décorations de Noël.

"Les illuminations seront éteintes pour 45% du parc à minuit, confirme Nicolas Istace, directeur du service animation de la Ville. Les 55% du parc restants étant connectés sur l'éclairage public, nous ne sommes pas en mesure dans l'immédiat d'en réduire la durée de fonctionnement."

Les décorations pourraient par ailleurs être retirées des rues plus tôt qu'à l'accoutumée cette année, dès les premiers jours du mois de juin.

Les décorations de Noël à Hyères.
Les décorations de Noël à Hyères. © BFM Toulon Var

L'ensemble des thématiques relatives à la transition énergétique seront bientôt regroupées dans le portefeuille d'un adjoint au maire spécifique. Le poste doit être créé dans les prochaines semaines.

Céline Rolland avec Florian Bouhot