BFM Var
Var

Coupe du monde au Qatar: Théâtres en Dracénie annule la retransmission d'un match prévue après un spectacle

La scène théâtrale de Draguignan a annoncé annuler la retransmission du quart de finale prévu le 10 décembre prochain.

Plus que deux mois avant la Coupe du monde de football au Qatar, une compétition qui s'annonce comme un "désastre humain et écologique" par la scène théâtrale de Draguignan. La direction de Théâtres en Dracinie a annoncé ce mercredi annuler la retransmission du quart de finale prévu le 10 décembre prochain.

Cette dernière devait faire suite à la représentation de Féminines, une pièce signée Pauline Bureau sur la première équipe féminine de football en France.

"Au départ, on avait monté ce projet en disant que la culture et le sport sont des cousins germains et que ce n'est pas parce qu'on aime le football qu'on ne va pas au théâtre et inversement", explique Maria Claverie-Ricard, directrice de Théâtres en Dracinie, à BFM Toulon Var.

"Pas compatible" avec les valeurs

Mais pour la directrice, la Coupe du monde au Qatar n'est "pas compatible avec les valeurs que représente la culture".

"C'est quand même drame humain avec des centaines de morts qui ont péri pour construire ces stades. Et un drame environnemental quand on nous parle de climatiser des stades géants en extérieur", détaille-t-elle.

Avant d'ajouter: "Donc participer, de loin mais à notre niveau à cet événement en payant le droit de retransmission dans un lieu public, ce n'était pas compatible. La culture fait très attention sur les questions environnementales."

La décision de Théâtres en Dracénie a été saluée sur les réseaux sociaux et certains fans Dracenois la comprenne. D'autres comme Richard estiment que "ce n'est pas la vraie solution" et qu'il y a "d'autres formes de protestations".

La Coupe du monde au Qatar doit débuter le 20 novembre prochain mais fait déjà l'objet de plusieurs boycotts que cela soit de la part de certains supporters ou d'ancien joueurs comme Eric Cantona ou Philipp Lahm.

Jimmy Comte avec Marine Langlois