BFM Business

Microsoft alerte sur les dangers de la reconnaissance faciale

Le PDG de l'entreprise américaine évoque les menaces potentielles de cette technologie, en pressant les Etats à légiférer sur le sujet.

La reconnaissance faciale sera régulée ou ne sera pas. Dans un billet de blog, Brad Smith, PDG de Microsoft, exprime ses inquiétudes au sujet des dérives de cette technologie. "Nous devons nous assurer que l'année 2024 ne ressemble pas à une page du roman '1984'", a-t-il averti, avant d'appeler les Etats à légiférer en la matière. 

"Aucun gouvernement n'est au-dessus des lois. Aujourd'hui, cela implique que nous fassions en sorte que l'utilisation, par le gouvernement, de la technologie de reconnaissance faciale reste soumise à l'Etat de droit. Une nouvelle législation peut nous mettre sur cette voie", avance-t-il ainsi.

Six principes

Parmi les dérives listées par Brad Smith, la propension de la reconnaissance faciale à aboutir à des décisions automatiques et biaisées, pouvant être nuisibles à certaines catégories de personnes; l'intrusion qu'elle implique dans la vie privée des citoyens; enfin, sa mise à profit par des gouvernements au service d'une surveillance de masse. 

Pour s'en prémunir, Microsoft voit six principes clés, qui accompagneront sa propre utilisation de la reconnaissance faciale: l'équité, la transparence, la responsabilité, la non-discrimination, l'information, le consentement des consommateurs et une surveillance en accord avec la loi.

Ces principes seront étayés dans un document et mis en œuvre à la fin du premier trimestre 2019. L'entreprise espère que d'autres grands groupes des nouvelles technologies s'aligneront sur sa position. 

Il s'agit pour Microsoft du second appel à la réglementation des technologies de reconnaissance faciale. En juillet déjà, l'entreprise avait exhorté le Congrès américain à poser les bases juridiques de leur utilisation. Dans son nouveau billet, Brad Smith salue également les opportunités qu'offre la reconnaissance faciale, dont Microsoft est l'un des leaders mondiaux. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech