BFM Tech

La réalité virtuelle fait son entrée officielle au Festival de Cannes

-

- - Bronx

"Carne y arena" sera le premier film en réalité virtuelle présenté en sélection officielle sur la Croisette.

Dix-huit longs-métrages seront en compétition cette année pour décrocher la Palme d’or du Festival de Cannes. Mais les spectateurs pourront aussi découvrir pour la première fois un film en réalité virtuelle, réalisé par Alejandro Gonzalez Inarritu, a annoncé ce 13 avril 2017 son délégué général Thierry Frémaux.

Ce travail "extraordinaire fait rentrer l'hypothèse que la réalité virtuelle est déjà un art employé par les metteurs en scène d'aujourd'hui", a-t-il souligné sans toutefois préciser dans quelle section ce film de six ou sept minutes serait présenté.

Carne y arena (Chair et sable) propose de suivre des réfugiés en "vivant intensément une partie de leur périple", créant grâce à la technologie virtuelle "un espace infini de narrations multiples peuplé de personnages réels", souligne un communiqué de presse. Le film a été réalisé par le Mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu, l'auteur de Birdman et de The Revenant.

L'an dernier, une trentaine d'oeuvres avaient déjà été projetées sur la Croisette dans le cadre de l'opération Virtual Reality Screenings.

Utilisée dans de nombreux domaines, de l'armée à la médecine en passant par les jeux vidéo, la réalité virtuelle (VR pour Virtual Reality), qui peut permettre à l'utilisateur d'interagir avec son environnement de fiction avec un casque, se développe très rapidement.

Autre nouveauté, deux films produits par Netflix font partie de la liste des films en compétition: Okja de Bong Joon-Ho et The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach. Le site de vidéos à la demande payant s’est lancé en 2014 dans la production de films avec la suite de Tigre et Dragon. "L’engagement du Festival de Cannes à offrir une place exceptionnelle aux films des auteurs les plus reconnus est unique. Nous sommes très honorés d’avoir l’opportunité d’y présenter, pour la première fois, deux de nos films les plus attendus", a déclaré Ted Sarandos, directeur des contenus de Netflix, dans un communiqué.

Amazon, lui avait emboîté le pas début 2015 mais avait réussi à être présent sur les marches du palais des festivals l’an dernier déjà puisque quatre films dont il détenait les droits avaient été retenus. Cette année, deux films produits par le géant de l’e-commerce font partie de la sélection: Wonderstruck de Todd Haynes et You Were Never Really Here de Lynne Ramsay.

Cécile BOLESSE, avec AFP