BFM Business

Connaissez-vous Rosalind Franklin, héroïne du Doodle du jour?

Le Doodle du 25 juillet rend hommage à la scientifique britannique Rosalind Franklin.

Le Doodle du 25 juillet rend hommage à la scientifique britannique Rosalind Franklin. - -

Une double spirale d'ADN remplace ce jeudi le "L" de Google qui rend hommage à Rosalind Elsie Franklin, biologiste britannique ayant travaillé sur l'ADN et née le 25 juillet 1920.

Acide désoxyribonucléique. Kesako? Il s'agit du nom complet de l'ADN que Rosalind Franklin, biologiste britannique, a permis de mieux connaître. Ce jeudi, Google lui rend hommage avec un Doodle au style fifties et reprenant la double spirale, structure caractéristique de l'ADN.

Née un 25 juillet, en 1920, la jeune femme a permis de mieux connaître cette substance qui compose les chromosomes et qui transmet, de génération en génération, le patrimoine génétique des espèces. C'est grâce à une technique impliquant l'utilisation de rayons X qu'elle est parvenue, en 1952 à radiographier la structure de l'acide nucléique qu'elle étudie.

Mais, lorsqu'en 1962, trois scientifiques reçoivent le prix Nobel pour leurs travaux sur l'ADN, Rosalind Franklin n'est même pas citée. Elle est décédée quatre ans plus tôt, à l'âge de 37 ans, d'un cancer probablement dû aux radiations de ses appareils d'études. Et Watson, Crick et Wilkins se sont bien gardés de rappeler ses travaux. "Son rôle primordial avait été dissimulé au regard de l’histoire", rappelle France Culture qui lui avait consacré un documentaire.

La jeune femme, qui a travaillé en France entre 1947 et 1950, après avoir obtenu un doctorat de physique-chimie à Cambridge. Elle collaborait alors au Laboratoire central des services chimiques de l'État.

Justice lui a été partiellement rendue depuis. Un documentaire, signé Gary Glassman, et un livre (Rosalind Franklin, la dark lady de l'ADNn signé Brenda Maddox) rappellent le rôle majeur qu'elle a joué dans cette avancée scientifique révolutionnaire.

V.D.